Katekyoshi Hitman Reborn !


Informations générales

Titre original :  Kateikyoshi Hitman Reborn !
Auteur : AKIRA AMANO
Studio : Artland
Genre : Shonen, action, comédie, mafia
Episodes : 203

reborn_logo

L’histoire

Tsunayoshi Sawada est un jeune garçon tout ce qu’il y a de plus normal. Enfin, dans le genre dernier de classe, trouillard, solitaire attirant les ennuis comme il n’est pas permis. Il est amoureux, mais il a quelques difficultés à l’avouer à sa dulcinée. Ca ressemble à une histoire classique, banale, une histoire d’amour ennuyante… Pas vraiment. Un jour, un bébé aux rouflaquettes travaillées vient frapper à sa porte pour devenir son professeur. Si le fait même qu’un bébé se prétende professeur peut vous surprendre, imaginez ce que le jeune Tsunayoshi a pensé lorsque le petit Reborn lui annonce, très convaincu qu’il est le formera pour devenir le futur parrain de la famille mafieuse « Vongola »… Une famille qui a besoin d’un nouveau parrain, de nouveaux gardiens dont il aura la responsabilité malgré lui, regroupés autour d’anneaux qui développent d’étranges pouvoirs associés à votre élément : le ciel, la pluie, le soleil, la foudre, la brume, la tempête et le nuage.

Tsuna acceptera-t-il son rôle ? Qui sont les gardiens qui lui seront dévoués ? Finira-t-il par avouer ses sentiments à Kyoko ? Un jeune adolescent est-il seulement prêt à faire face à tous les dangers liés à ce rôle…

Les personnages

personnages

Premier épisode, pour faire original, on vous présente les deux personnages de grande importance à savoir : Reborn, un étrange petit bébé au caractère bien trempé, et Sawada Tsunayoshi, le nul par excellence, et pourtant…

De prime à bord, on découvrira au fil des premiers épisodes, des personnages très stéréotypés et assez particuliers. Si Tsuna est le personnage central avec Reborn, il reste Hibari, Gokudera Hayato, Yamamoto Takeshi, Sasagawa Ryohei (qui s’avère être le frère de l’amour de Tsuna), Mukuro Rokudo et Chrome Dokuro, Lambo qui forment la bande principale, la famille. On s’intéressera à chacun d’eux, pour découvrir tous les liens qui les unissent et passer des personnages très simplistes à des personnages plus développés et complexes, les rendant tantôt plus attachant, tantôt plus détestables.

S’ils sont les personnages principaux que l’on suit le plus souvent, ils ne pourraient évoluer sans de nombreux personnages secondaires qui pimentent l’histoire par leurs apparitions régulières. Ce qui fait le Charme de Reborn, c’est cette présence importante de personnages divers, nombreux, très variés. Malheureusement, s’ils font beaucoup progresser l’histoire par leurs erreurs, leurs découvertes, leur simple présence, les personnages secondaires ne semblent pas voués à évoluer. L’auteur aura choisi de faire vraiment évoluer les acteurs principaux, et force est d’admettre qu’il s’y est plutôt bien pris.

Les personnages dits « méchants » ont aussi été très travaillés. Ils sont très complexes, sombres et pourtant humains et tout est expliqués par leur histoire qui est peu à peu dévoilée au fil des épisodes. Et si pour la plupart des animes, un méchant est juste un méchant, dans Reborn on retrouve une part de réalité avec cette tendance à n’être ni bon ni vraiment mauvais.

OST

Katekyo+Hitman+REBORN+katekyohitmanrebornostbackcove

Avec une série comptant 203 épisodes, il fallait évidemment diversifier les sons ! Et diable ce qu’ils ont été bon dans leur conception. L’anime possède 8 opening et 16 ending, autant dire qu’on aime diversifier. Et il faut ajouter à cela évidemment les divers thèmes qui ambiancent l’animé.

Contrairement à d’autres gros animés plus célèbres, la production n’a pas spécialement choisi des groupes les plus connus et imposants sur la scène. Alors ils ont choisi des trucs bien nuls ? Je vous arrête, on vous offre de nouvelles perles à découvrir, pour le plus grand plaisir de vos petites oreilles. Certes, il arrive de tomber sur un navet et tout dépend des goûts de chacun, mais force est d’admettre que le style tout particulier un peu pop rock donne très envie de voir l’animé. Certains ending vous incitent également à continuer jusqu’au bout pour découvrir le synopsis de l’épisode suivant. C’est ainsi que l’on se retrouve à regarder un anime de plus de 200 épisodes en à peine quelques semaines, voire quelques jours si vous avez le temps.

En ce qui concerne les musiques d’ambiance, elles sont juste bien choisie pour entrer du suspens et vous arracher des frissons sous la tension ! Mais il ne faut surtout pas oublier les petites interventions d’Hibird, un petit oiseau robotisé qui chante par cœur ce qu’on lui impose. Je ne vous ai pas spécifié que c’est Rie Tanaka, une voix devenue célèbre notamment grâce à son doublage dans Gundam Seed et Destiny, qui double ce petit oiseau et un personnage secondaire toutefois important ? Admettez que ces endings, openings et ce choix de doublage, ça motive !! Je vous propose l’opening 8, le dernier, hitoire de vous mettre l’eau à la bouche !

http://www.youtube.com/watch?v=ENnV07k2AKg

Ma critique

Reborn était l’animé dont tout le monde me parlait à l’époque. De prime à bord, le Charadesign ne me plaisait pas réellement. Mais face à une tendance si insistante, comment ne pas craquer ? Ayant finalement décide de passer au-dessus de ce détail pour découvrir l’histoire si fascinante que tout le monde me louait, je suis passée à l’attaque des premiers épisodes, fort marrants je dois l’admettre.

Les premiers épisodes sont assez drôles, de quoi vous encourager à regarder la suite, et ils posent les bases de l’histoire en présentant chaque personnage important pour l’ensemble de l’action à suivre. Une très bonne base, malheureusement un peu trop longue. Les épisodes pourraient vous lasser un petit peu, mais si vous êtes courageux, le meilleur reste à venir à partir de l’épisode 19 avec l’arc 1 !

Ce qui est génial avec cet anime, c’est cette simplicité avec laquelle l’auteur a su allier l’humour et l’action ! Autant on rigole, autant quand on est dans l’action, ça devient réellement sérieux ! Une grande partie des combats sont à couper le souffle, et la variété des pouvoirs offrent des styles totalement différents à chacun d’eux. Autre point fort, l’évolution des personnages. On ne reste pas sur un personnage super puissant, ou un super faible, constant. Au contraire, on a d’ailleurs l’occasion d’assister à divers entrainements, de les voir se rendre compte de leurs faiblesses pour y pallier.

Malheureusement, cet animé n’a pas connu la meilleure des fins et beaucoup le trouve assez redondant. J’ai pourtant adoré les différents arcs partagés entre combats et scènes humoristiques. Je n’ai certes pas adhéré à certains personnages, trop caricaturés et ennuyeux à mon goûts, mais j’ai été particulièrement touchée par les petites leçons de vie sous entendues, notamment les liens d’amitié très forts, les joies d’aimer et d’être aimé, la force de ceux qui n’abandonnent pas, l’espoir de toujours pouvoir devenir meilleurs et j’en passe. Effectivement, la fin semble brutale, tellement ridicule et inattendue, mais si vous avez adoré l’anime, cette fin semble la meilleure pour vous laisser imaginer des suites incroyables et lancer des forums. L’anime se finit mais continue bien sûr en version papier. Mais je vous épargne ce passage, il semblerait que l’auteur aie un peu perdu le fil à la grande déception des fans.

Si vous aimez l’action et l’émotion, que vous cherchez des personnages attachants, je vous invite vraiment à suivre cet anime qui pourraient vous arracher autant de larmes que de fous rire. Si je devais le noter, je lui attribuerai un 8/10. !!

Tsuki

Tsuki Sign

Advertisements

One comment on “Katekyoshi Hitman Reborn !

  1. Ping : Mes articles sur Happy Cat Actu – Mangas (2013) | L'univers de Tsuki

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s