Fate Stay Night


590358-fate_stay_night

Informations générales

Titre original :  Fate/stay Night

Auteur : Nishiwaki Datto

Studio : Studio DEEN

Genre : Action, fantastique

Episodes : 24

L’histoire

Tous les dix ans, sept magiciens invoquent des serviteurs pour l’impitoyable quête du Graal. Emiya Shiro a été témoin des années plus tôt de cette guerre secrète qui se finit par une tragique destruction de la ville et de la totalité de sa population. Alors que depuis ce jour, recueilli par un homme qu’il voit comme un héro, Emiya ne voit que par la bonté et des actes pacifistes, lui-même invoquera le servant ultime, Saber qui compte bien obtenir le Graal pour exaucer son souhait unique.

Les personnages

Pour vous parler des personnages, il faudra que j’aborde trois catégories bien marquées durant tout l’anime. Tout d’abord, nous avons les masters, les premiers personnages intervenant dans l’histoire tels que Shiro et Rin Tosaka. Ceux-ci évoluent, apprennent à utiliser leur pouvoir mais ne sont pas spécialement « actifs » Disons qu’ils sont la tête, le maitre du jeu ! Ils ordonnent aux Servants d’agir à leur avantage.

A côté d’eux, nous trouvons les 7 « servants » supposés être des personnages légendaires qui servent « d’épée » aux masters dans leur quête au Graal. Comme il s’agit de personnages légendaires, ils sont un peu plus figés bien que certains d’entre eux évoluent dans leur façon de penser grâce aux masters et leur façon de penser peu commune. Une rumeur dit qu’ils utilisent des pseudonymes parce que révéler leur vrai révélerait leurs faiblesses.

Enfin, il y a un ensemble de personnages qui semblent secondaires de prime à bord et se révèlent pourtant très importants pour l’évolution de l’action et du récit. Par exemple ce prêtre qui dit recueillir ceux qui abandonnent alors qu’il a un rôle bien plus important, ou l’amie de ce cher Shiro, Sakura, qui a l’air si frêle et qui pourrait pourtant être dangereuse.

Fate - Stay Night 1

OST

On ne peut pas vraiment aborder les ost de l’anime Fate/stay night. En effet, à raison de deux opening et trois ending, les musiques de l’anime sont fort peu présentes, quoi que bien intégrées lors des combats. Il s’agira principalement des voix de Sachi Tainaka (chanteuse j-pop connue pour Fate stay mais également saiunkoku monogatari et seirei no borito) et Jyukai (groupe de j-pop principalement connu grâce aux animes Oh!My Goddess, Bussou Renkin et Fate Stay night)

Disillusion (opening 1)

Kirameku namida wa hoshi (opening 2)

Anata ga ita mori (ending 1)

Hikari (ending 2)

Kimi to no ashita (ending 3)

Ma critique

Encore une fois, je tâcherai de me lancer une critique constructive autant négative que positive dans la mesure de mes possibilités.

En effet, cet anime m’a surprise, émue et plu pour bien des raisons il m’est donc difficile de lui trouver quelques points négatifs sans en avoir un pincement au cœur.

D’un point de vue général, l’idée d’adapter un jeu en animation est une fort bonne idée tant le scénario est riche en rebondissements. En effet, le personnage principal, Emiya Shirou, est pacifiste et ne souhaitait pas se lancer dans cette quête farfelue et fantastique et pourtant, a-t-il seulement le choix ? Tous les rebondissements (je ne voudrais pas vous poiler tout de même) entre ses amis qui passent du bon au mauvais côté, ses ennemis qui deviennent ses amis, sa servant qui est aussi têtue que lui ou les dangers qu’il veut éviter aux innocents le feront évoluer vers une façon de penser totalement différente ! Voilà  qui est fort intéressant l’évolution constante des personnages principaux, qui passent de stéréotypes bien classiques à des personnages complexes tels que nous sommes réellement ! Et je dirai que c’est cela qui fait la force de cet anime ! Bien que l’univers soit totalement fantastique et les combats hors normes, l’évolution psychologique nous rapproche du personnage par son réalisme !

Toutefois, vous l’aurez compris : fantastique, légende, combat… Hé oui, nous avons encore une fois face à nous cette terrible mode des héros surpuissants ! Heureusement l’auteur se rattrape bien en ayant fait du servant ultime, celui supposé surpasser tous les autres, un héros en quête qui ne peut vaincre sans que son histoire ne soit tirée au clair ! Hé oui, pour une fois ce n’est pas le héros de l’histoire qui nous fera crier de rage par son côté « je suis le meilleur », une intrigue bien intéressante je trouve l’entoure.

Entre combats épiques, morts sanglantes, rebondissements hors du commun, il y évidemment attachements, sentiments et relations. Tous les épisodes ne sont pas qu’un enchainement de combats qui finiraient à la longue par bien nous ennuyer. Bien que la trame tourne principalement autour de la quête du graal quelques pauses vous permettront d’en apprendre plus sur les personnages, de rire ou pleurer à votre guise et d’apaiser la poussée d’adrénaline qui venait de monter au combat précédent, sans pour autant vous ôter la quête et l’intrigue de la tête !

On reprochera toutefois des ost trop peu développer pour un projet d’une telle ampleur (il faut être honnête, le jeu a eu énormément de succès l’histoire est géniale, il existe de nombreux goodies et pourtant, à quelques exceptions près, les ost ne sont pas les meilleurs qui soient) et une fin un peu trop brusque mais tellement moins clichée que celles généralement connues en matière de divertissement.

Alors si vous aimez voir les grands classiques (oui, les légendes ici !!) revisités, que vous adorez les combats mais qu’il vous semble impératif que l’intrigue soit bonne, je vous conseille fortement de vous poser derrière votre écran après avoir téléchargé les 24épisodes ou trouvé un site les diffusant en streaming !

fate_stay_night_wallpaper_7-t2

Tsuki

Retrouvez des figurines de Fate stay night grâce à 1015367_550114828368732_2128063512_o

Advertisements

2 comments on “Fate Stay Night

  1. Ping : Mes articles sur Happy Cat Actu – Mangas (2013) | L'univers de Tsuki

  2. A noter également que les OSt de l’anime on été réalisé par très bon compositeur, et très connu du monde l’anime Kawai Kenji !!
    A voir Egalement Fate Zero, encore mieux que la première saison ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s