Disney World: Raiponce


Comme je vous l’avais dit lors de la présentation du personnage du mois d’aout, je vais vous présenter un Disney sorti il n’y a pas si longtemps que ça (même si ça peut vous paraître loin). Pas de Mickey cette fois-ci, mais une petite histoire avec une jeune fille aux trèèèès longs cheveux ! Ben oui, vous avez devinez, je parle de Raiponce !!!

Raiponce_logo

Les infos pratiques !

Titre : Raiponce, Tangled (en Anglais), Rapunzel (en Allemand)

Genre : Animation (trop facile ! J’aurais ajouté comédie et romance moi !)

Société de Production : Walt Disney Animation Studio (la question ne se posait pas, mais bon)

Date de sortie : 2010 (1er décembre en Europe)

Durée : 100 minutes

affiche_raiponce

La petite histoire…

Un jour, une vieille sorcière, nommée Mère Gothel, assista à une pluie d’une unique goutte de pure lumière, créant ainsi à l’endroit où elle tomba sur le sol une fleur magique ayant la capacité de soigner les blessures et les maladies. Elle l’utilisa pour rester jeune, invoquant ses pouvoirs en chantant : « Fleur aux pétales d’or, répands ta magie, inverse le temps, rends-moi ce qu’il m’a pris, ce qu’il m’a pris. »

Des années plus tard, la reine d’un royaume voisin tomba malade alors qu’elle attendait un enfant. Ses gardes furent alors envoyés à la recherche de la fleur légendaire, la trouvèrent et la cueillirent, alors que la sorcière Gothel était cachée non loin. De retour au château, ils fabriquèrent une potion avec la fleur, ce qui sauva la reine. Cette dernière donna naissance à une petite fille à la magnifique chevelure blonde nommée Raiponce. Une nuit, Gothel pénétra dans le château et voulut couper une mèche des cheveux du bébé, pensant que les pouvoirs seraient conservés. Mais les lumineux cheveux d’or perdaient leur éclat et leurs pouvoirs une fois coupés. Elle kidnappa alors l’enfant et l’éleva comme sa propre fille, l’empêchant de sortir de la tour isolée, nichée au fond de la forêt, où elle se cachait. Le temps passait, pourtant la sorcière semblait ne jamais devoir vieillir : les cheveux de Raiponce préservaient sa jeunesse. Cependant, chaque année, à l’anniversaire de Raiponce, le royaume envoyait des milliers de lanternes volantes dans le ciel en souvenir de la princesse disparue. De la fenêtre de sa tour dans la forêt, Raiponce assistait à ce spectacle qui la laissait perplexe et se demandait bien ce qu’il signifiait. Elle rêvait d’y assister et de résoudre cet étrange mystère.

À ses dix-huit ans, Raiponce, qui possédait comme animal de compagnie un caméléon nommé Pascal et des cheveux blonds extrêmement longs, était toujours cloîtrée dans la tour de la sorcière. Bien qu’heureuse de la sécurité que lui procurait cet endroit retiré où elle restait enfermée, elle exprimait de plus en plus le besoin de sortir et l’envie de découvrir le monde extérieur. Pour son anniversaire, Raiponce s’enhardit alors à demander à celle dont elle pensait être la fille, de la laisser aller voir les lumières volantes. Mais, prétextant des dangers insoupçonnés et les mauvaises rencontres que risquait de faire la jeune écervelée – tous ces gens qui lui envieraient les pouvoirs de sa magnifique chevelure et chercheraient à les détourner à leur seul profit – la sorcière refusa. Source : Wikipédia

Enfin… Ca, c’est avant que Flynn ne dérobe la tiare de la princesse disparue, ne s’échappe et ne finisse par se faire assommer par une poêle… Pour connaître la suite de cette incroyable aventure, il faudra voir le film, ou le revoir pour les addicts l’ayant déjà vu !!!

Quelques personnages ?

Outre Raiponce, tout de même le personnage principal de l’histoire, on retrouve également Flynn Rider, à la base un sale petit voleur mais que voulez-vous, par les temps qui courent… Plutôt beau gosse, on peut se donner de certains traits de caractère du jeune homme qui, évidemment, finira par changer et devenir un gentil, héro de sa dame ! Et comment voir ce changement ? Grâce au cheval, Maximus, qui de base n’était pas le plus motivé à aider un bandit ! Mais surtout à notre cher Pascal, le caméléon, qui dès le départ se donnera pour mission de jouer mauvais tours et plaisanteries pour gêner Flynn ! Avant de finalement l’apprécier, parce que oui, Flynn est en fait très gentil avec Raiponce !

Je pourrais vous évoquer aussi la mère Gothel, au double caractère : très douce et affectueuse quoi qu’un peu stricte avec Raiponce qu’elle enferme quand même dans une tour, et pourtant en fait avide, vicieuse et plutôt égoiste, mais ce sont bien Raiponce, Flynn et Pascal les vrais personnages principaux de l’histoire. Et si je ne m’avance pas plus sur le sujet, c’est qu’il y a un peu trop longtemps que j’ai vu le film mais surtout parce que ce n’est pas ce qui m’a plus marqué lorsque je l’ai regardé pour la toute première fois au cinéma en 3D.

Raiponce3

Autour du film..

Si Raiponce marque pour son humour, on peut aussi parler des musiques. Comme dans de nombreux Disney, les personnages chantent à certains moments de l’animation. Dans Raiponce, on en compte au moins 11. Sur 100minutes d’animation, on pourrait presque parler d’une comédie musicale !

Sauf que je n’ai pas l’intention de m’attarder là-dessus ! Parlons plutôt d’une ou deux anecdotes !

Il aura fallu près de six ans pour réaliser entièrement le film. Au final, le budget alloué à sa réalisation aurait dépassé les 260 millions de Dollars… Rien que ça !!! Si vous pensez que Raiponce ça fait très « fille », sachez qu’en plus il y a eu de nombreuses conversations concernant ce film. En effet, il a été constaté que les Disney avaient une tendance à perdre de la popularité. On a pensé que ce déclin pouvait être lié aux titres trop « princesses » qui repousseraient les garçons. De fait, une longue conversation a eu lieu pour remplacer Rapunzel par Tangled (la version anglaise) et mettre plus en avant le personnage de Flynn pour attirer un peu plus le public masculin. N’est-il pas dommage qu’on ne se base que sur le titre pour avoir envie ou non de regarder un bon Disney ? Halala !

Plusieurs fans auraient constaté des références au Seigneur des anneaux… What ? Hé bien oui, il semblerait (mais est-ce vraiment volontaire ?) ! Une première serait le moment où Flynn dit à son cheval : « Vas-y, Maximus, montre-nous ce que tu sais faire! » tout comme le fait Gandalf dans le Retour du roi avec Gripoil. La seconde serait la découverte de l’utilité de la poêle comme arme de combat tout comme Sam Gamegie dans les mines de la Moria. (Avéré ou non, les fans l’ont dit… Peut-être qu’en y regardant à deux fois, on en trouverait d’autres ?)

Et si vous avez été déçus que ce soit fini, sachez qu’il y a eu un spin-off  de 6 minutes qui a été proposé au cinéma aux USA qui s’intitule « Le mariage de Raiponce » ! Si comme moi vous ne l’avez pas vu, il est temps de se ruer dessus !!

Ce que j’en dis…

Ben voyez-vous, je ne vous en parle pas parce que je l’ai détesté ! J’ai beaucoup apprécié cette animation, qui était la première que j’ai vue en 3D. Entre humour, action et romance, il y a vraiment tout pour combler tout le monde ! On ne sort pas non plus du genre conte de Disney, de quoi plaire autant aux plus jeunes qu’aux plus grands !!!

Les dessins sont tout simplement magnifiques autant que réaliste, et la musique ajoute la petite dose émotionnelle et ludique qu’on attend d’un Disney ! Ce que j’en dis, c’est que j’adore Raiponce ! Surtout Pascal !!! A voir absolument !!

raiponce_pascal-1920x1200

Tsuki

Advertisements

One comment on “Disney World: Raiponce

  1. Ping : Mes textes sur Happy Cat Actu – Disney & like a dreamer (2013) | L'univers de Tsuki

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s