Arts martiaux: Le Kendo


intro

Bonjour/Bonsoir cher lecteurs!

Voilà, dans mon article sur bamboo blade je vous avais fait une petite introduction sur le kendo qui était alors l’un des thèmes récurrents de cet anime! Alors? Envie de devenir un bon Kendoka et de manier le sabre tel Jackie Chan ou tout simplement de vous informer sur ce sport qu’est le kendo et de savoir si cela vous forgera une âme de samouraï afin de vous parer à n’importe quel grand nettoyage de printemps? Et bien, vous sonnez à la bonne porte, bien que je ne sois pas sûre qu’après avoir fait du kendo, vous puissiez nettoyer votre parquet avec un sabre… (à tester, dites-moi si cela fonctionne!)

Chers lecteurs/Chères lectrices, je vous invite à découvrir ou à redécouvrir l’univers des licornes qui vivent dans les plaines arc-en-ciel!

Bonne lecture à vous !

1378562080-1kendo

Mais non, le kendo n’a pas été inventé au Japon par un mangaka fou qui rêvait d’épée!

A vrai dire le kendo ou du moins l’art de manier le sabre mêlé à la philosophie, est apparu en Chine où il prit des dimensions exceptionnelles!

C’est entre 794 et 1191 (époque Heian japonaise) que la philosophie chinoise fut introduite au Japon, les arts martiaux étaient délaissés pour un moment à cette époque, à l’exception de l’art de manier le sabre qui représentait un moyen de survivre dans ces temps de guerres et de conflits! (Bah oui, à l’époque on n’avait pas encore des fusils pour tuer son voisin qui avait volé des poules!)

C’est durant la période Kamakura et Muromachi (1191 à 1570) que la voie du sabre fut vénérée, prenant alors des proportions exceptionnelles. Symbole de la virilité, de la pureté et surtout du courage des samouraïs, le sabre représente alors l’âme du guerrier, étant le seul moyen de protéger la vie de celui-ci. Cependant, il faudra attendre la période Muromashi (1337 à 1570) pour que l’art de manier le sabre (katana en japonais), deviennent un moyen de bien-être et d’évolution spirituelle.

Ainsi, à la fin du XIIème siècle (12ème siècle pour ceux qui ont du mal avec les chiffres romains), une nouvelle classe aux tendances aristocratiques, fait son apparition : Celle des samouraïs! Tout au long de l’histoire nipponne, les samouraïs vont jouer un rôle important dans la vie sociale et politique. Cette classe suit un code de vie idéal pour l’époque nommée le Bushido (voie du guerrier) : pratiques d’activités artistiques (peinture, poésie, etc.), de la philosophie et du maniement des armes.

Néanmoins, le kendo n’était pas l’art de base, à vrai dire, il découle du Kenjustu (jutsu = technique de guerre), mais les stratégies de cette pratique ont évoluées afin de passer du « jutsu » au « do » (vie/voie spirituelle), ainsi le kenjustu devient le kendo (voie du sabre). Etant devenu un art de paix et de développement personnel, le bokken (sabre de bois alors utilisé lors des entraînements de kenjutsu) est remplacé par le shinai (sabre de bambou) et au fil du temps, le kendo devient l’art que nous connaissons actuellement.

1378562079-2kendo

Après cette présentation sur l’histoire du kendo assez émouvante (moi j’ai versé une petite l’arme à la fin.. *sors*), voici une brève présentation des différentes parties de l’équipement utilisé au kendo!

Tout d’abord, nous avons le GI (ou kendogi), c’est une veste de coton. L’épaisseur change selon la qualité et le moment d’utilisation du GI (par exemple il sera moins bourré de coton en été!).

Ensuite, le HAKAMA, qui est une espèce de pantalon-jupe dont les jambes sont très amples pour faciliter les déplacements du kendoka. Celui-ci est composé de sept plis (Mais pourquoi?!) qui symbolisent chacun l’une des sept vertus du Samouraï (comme quoi, ils n’y ont pas été de mains mortes avec la tenue et aucun détail n’est laissé de côté…)

1378562080-gi

Le shinai, sabre constitué de quatre lames de bambou (take).

Le Bokken, sabre de bois avec lequel les coups ne sont pas portés et qui est utilisé uniquement dans le cadre de l’exécution de katas.

1378562079-bokkenshinai

Et enfin l’armure (dont l’ensemble se nomme KENDOGU)! Composée elle du MEN (équivalent du casque : protection de la tête et des épaules), du DO (équivalent de la cuirasse : protection de la poitrine, du ventre et des flans), des KOTE (équivalent de gants : protection des mains, poignets et avant-bras) et enfin du TARE (sorte de tablier très épais en cotons : protection des hanches, haut des jambes et bas-ventre).

1378562078-armurekendo

1378562080-3kendo

D’ailleurs dans Bamboo Blade, vous pourrez remarquer que les personnages crient souvent l’endroit où il frappe en prononçant les parties de l’armure, c’est l’une des conditions à remplir afin de porter une frappe valable!

Au kendo, la règle consiste à aller frapper l’une des protections de son adversaire à l’aide de son shinai. Ainsi les frappes fondamentales portent le même nom que les protections.

Donc : Men est un coup porté directe à la tête, Kote est un coup porté en général sur les avant-bras et poignets, Do est un coup généralement porté au flanc.

Mais on peut trouver une autre frappe nommée « Tsuki » qui est un coup porté au niveau de la gorge de son adversaire!

Bon après, il y a plein de choses qui entrent en compte quant à la validation du coup porté à son adversaire (position des pieds, force utilisée, etc.) mais voilà en gros ce que donne les frappes élémentaires.

Voici une petite vidéo sur les frappes élémentaires comme ça (et je sais que vous attendez cela depuis le début), vous pourrez vous entraîner chez vous!

1378562078-4kendo

Alors, mon article sur les licornes qui vivent dans le monde arc-en-ciel, vous a-t-il plus? Quoi? Je n’ai pas parlé de ça?

Non plus sérieusement (ah bon, tu l’as déjà été?), après cet article comprenez-vous mieux ce qu’est le kendo? Si oui, vous pourrez dire à vos amis à l’école : « Mon professeur de kendo il dit : il vaut mieux être un petit Chiwhawha habile qu’un grand Labrador maladroit! ».

Et oui, car c’est de la pure bêtise! Euh… Pur sagesse de ma part! Ainsi, si vous avez regardé Bamboo Blade et lu cet article, vous pourrez faire partie de l’équipe des « baka rangers » tout comme moi. Et vous pourrez porter secours à cette vieille grand-mère coincée au fond des escaliers à l’aide de coup de shinai… Et si vous n’avez pas de shinai, à coup de tout ce qui vous passera sous la main, mais pensez quand même aux vieux os de grand-mère et surtout faites attention si elle est elle-même experte en maniement du sabre!

Bref! Je trouve que le kendo est un sport génial, mais bon je ne peux pas en faire les salles de cours sont trop loin de chez moi et puis… J’aurais préféré aller au Japon pour avoir un vrai sensei… *sors*

Alors, chers lecteurs/ chères lectrices, je vous remercie pour votre lecture et vous invite à laisser vos impressions ainsi qu’à (pourquoi pas) nous dire que vous faites du kendo ou partager votre expérience!
Sur ce, à la prochaine fois dans un article sur (cette fois-ci) les ornithorynques!

Eden

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s