Article 1 : l’intérieur de la bête


Salut à vous, lecteurs ! Un ordi, c’est un peu comme un être humain, il y a plein de pièces dedans et si vous n’êtes pas médecin, vous ne savez même pas exactement quoi. C’est ici que j’interviens. Je suis le légiste des machines et je vais disséquer, pièce par pièce une de ces drôles de bestioles.

 pypycat2

Tout d’abord, le squelette, la carte-mère :

Pièce centrale de votre PC, on la trouve aussi dans les smartphones et les tablettes. C’est là-dessus que toutes les pièces se fixeront. De tous les prix et de toutes les tailles, c’est une pièce importante qu’il ne faut pas choisir à la légère. C’est aussi la pièce la plus complexe à décrire, c’est pourquoi j’en parlerai seulement dans le dernier article de cette « série ».

Le processeur, le cerveau :

Seulement deux constructeurs créent des processeurs pour ordinateur et la bataille entre ces deux géants fait rage. Entre mensonge marketing, vocabulaire obscur, triche,  chacun a pourtant des avantages. Et des inconvénients, évidemment. C’est l’une des deux pièces qui déterminera la « puissance » de votre machine.

La mémoire « vive » :

Petite en quantité et pourtant très chère, c’est elle qui vous permet de passer d’une tâche à l’autre. Plus on en a, plus on peut faire de choses en même temps. Il n’y a que trois choses à savoir et il est assez simple de savoir comment la choisir.

La mémoire « morte » :

C’est votre « disque dur ». C’est là-dessus que sont stockées toutes vos données. Il y en a deux catégories différentes, qui font la même chose, mais différemment. Et évidemment, pas pour le même prix. Du tout. Si savoir comment elle fonctionne peut être intéressant, l’argument principal restera surtout le prix. La quantité pouvant évoluer assez facilement.

La carte graphique, ce qui permet d’afficher l’image sur votre écran (avouez que c’est quand même pratique) :

Encore une fois, seulement deux vrais constructeurs. Une petite subtilité permet toutefois d’en trouver deux de plus, j’y reviendrai. C’est la deuxième pièce qui déterminera la puissance de la machine. Les usages étant très différents et le fonctionnement très complexe, ce sera un article plus long. Qui sera facilement résumé : quel prix pour quel usage ?

Voilà, c’est tout pour le moment. Je parlerai de probablement plein d’autres choses, mais comme ça vous savez par quel bout je vais commencer.

Enaleth

Advertisements

2 comments on “Article 1 : l’intérieur de la bête

  1. C’est une erreur grossière de ma part, en effet. Toutefois, la ROM au sens dont vous la présentez tend à disparaître, remplacée par la mémoire « flash » moins chère. Encore désolé pour la désinformation (faudra vraiment que je bosse le sujet BIOS en profondeur une fois :p), l’article sera corrigé dès que possible !

    Merci pour votre vigilance, j’en ressors moins bète et mon article comportera une faute de moins ^^

  2. Bien le bonjour !

    J’apprécie la suite d’articles sur l’informatique que vous publiez en ligne, même si je m’y connais plutôt bien, c’est pas du luxe une piqûre de rappel 🙂
    Je voulais réagir sur l’utilisation du terme « ROM ». A ma connaissance, la ROM est une mémoire dit « morte » car elle ne peut être modifiée/supprimée, seulement lue. Il s’agit d’une petit mémoire sur la carte-mère qui stocke le BIOS et les paramètres vitaux.

    Je ne prétend pas avoir la connaissance absolue, je suis ouvert à toute discussion 🙂

    Viridial

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s