Saturdayman, LE sentaï belge ?!


intro

L’heure est grave, mesdames et messieurs ! Aujourd’hui je vais vous révéler l’existence d’une guerre. En effet, pendant que le peuple s’amuse en boite (ou en Jefke, dédicace à nos amis étudiants) un héros dédie sa vie à la lutte contre notre ennemi à tous en soirée, « Le Grand Sommeil ».

Ce héros répond au nom de SaturdayMan.

Et là vous vous dites sûrement SaterdayQui ? Et Je vous réponds SaturdayMan, le héros des soirées, le sauveur de l’ambiance et le libérateur des opprimés du «Une verveine et au lit à 22h ». Accompagné de ses fidèles compagnons Force Drunk, Force Dance, Force Sex et Force Joke, il combat les monstrueux sous-fifres du Grand Sommeil.

les 4 forces

Les aventures de SaturdayMan, voilà un nom que j’espère entendre plus dans le paysage Youtube ! Alors qu’est-ce que c’est ? SatudayMan, c’est un court métrage sorti en 2012 réalisé par Samuel Buisseret, qui reprend tous les codes des séries des années 80-90, et en particulier des Sentaï ( Bioman, Power Rangers et j’en passe).  « Mais pourquoi nous parle-t-il d’un court-métrage qui est sorti il y a quasi 3 ans ? » Et bien parce que SaturdayMan revient sur le devant de la piste de danse (oui, cette vanne est légitime) .

Mais avant tout il me semble important de vous parler des « Aventures des Aventures de SaturdayMan ». Cette série de vlogs, montée par Samuel, raconte l’épopée parfois joyeuse parfois triste mais toujours honnête et vraie de l’évolution du projet. En 42 épisodes, Samuel nous explique comment SaturdayMan est né, comment il a été modifié, comment il a été tourné… Bref. Autant vous dire qu’il est, à mon regard, indispensable de visionner les vlogs pour mieux comprendre l’esprit de SaturdayMan et de la team qui est derrière.

Alors, revenons-en à la raison qui m’amène à écrire cet article : SaturdayMan est de retour et ce, sous format de série. Pour cela un Ulule a été lancé, et a pour objectif de pouvoir tourner un pilote qui sera présenté à une chaîne de télévision (la rtbf pour ne pas la citer… bon bah c’est fait). Les principaux ingrédients du court-métrage se retrouveront dans la série : les post-synchroniseurs de Dragon Ball et Nicky Larson, des costumes moulants, Marcus en savant semi-fou, des punch-lines digne des meilleurs sentaï, des effets spéciaux old-school et très propres, en somme tout pour nous faire rire, nous amuser et nous rendre un poil nostalgique.

Maintenant à l’instar de ce cher Topito, voici un top 5 des raisons de soutenir SaturdayMan :

SaturdayMan

1. C’est Made in Belgium.

Vos soirées moules-frites auront définitivement une autre saveur.

2. Il y a des rayons lasers qui sortent des boobs du mecha !

Et en plus, c’est plus précis que nos chers stormtroopers.

3. Parce que sinon le Grand Sommeil l’emportera.

Voulez-vous vraiment aller dormir à 22h00 après une verveine ? (l’infusion, pas l’alcool, bande de vils fêtards !)

4. Parce que le héros s’appelle Saturnin.

Et on pourra dire ce que l’on veut, c’est pas courant.

5. Parce que c’est une équipe formidable.

Et qu’après tant de péripéties, elle mérite de tourner, leur série.

Saturdayman, le court métrage :

Les aventures des aventures de Saturdayman :

Ulule :

4forces

Alemo

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

You are commenting using your WordPress.com account. Déconnexion / Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

You are commenting using your Facebook account. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

You are commenting using your Google+ account. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s