Sword Art Online : Un nouveau film d’animation en approche !


sword art online

Sword Art Online ! On ne présente plus ce manga qui fait maintenant partie des classiques du genre. Une belle idée, une aventure extraordinaire et tellement de combats épiques qu’il n’existe plus beaucoup de mangavores qui ne le connaisse pas. Soit, soit, soit, je n’écris pas ici pour vous le représenter au complet… Un article sur notre site en parle encore ! Faites une petite recherche car il est assez intéressant et fait par notre chère Tsuki ! Non, j’écris pour vous annoncer une news bien croustillante comme on les aiment.

Si vous l’aviez loupé, des histoires originales complétant les péripéties de Kirito, Asuna et leurs amis sont venues ou vont venir s’ajouter sur consoles.
On pourra citer ainsi : Hollow Fragment et Lost Song.

hollow fragment saolost secret sao

« Pas très amusant ! » me direz-vous ? Et pour ma part, je dirai en retour que vous avez totalement raison ! Pourquoi ? Car même en étant un fan incommensurable, si vous êtes dans le même cas que moi et que vous n’avez ni PSP, ni PS Vita, ni PS4, ces fameux épisodes, vous pouvez les oublier !A moins, évidemment, de craquer un bon coups et d’acheter une de ces consoles de manière compulsive ! Personnellement, ce n’est pas mon cas et donc, après avoir ravaler ma frustration j’avais fini par me faire à l’idée et à me contenter des différents romans que j’avais pu acheter à la dernière Japan Expo… Jusqu’à ceci… L’ANNONCE MAGIQUE !

En effet, avec très peu d’informations supplémentaires à ce sujet, on peut apprendre sur le site japonais Dengeki Online qu’un film d’animation Sword Art Online est en cours de production ! Oh ! Joie ! Si comme moi, vous bondissez sur votre chaise de bureau en lisant ces quelques lignes, il vous sera encore plus plaisant de lire que Reki Kawahara, lui-même est à l’origine de l’histoire originale de ce futur long métrage !

Il est évident que dés que nous aurons des news, on vous tiendra au courant. En attendant, je vous met une petit vidéo des différents jeux dont je vous ai parlé plus haut. So Enjoy this news and this video !

Kazuki

Advertisements

Partenariat: Radio Animes


Chers amis, Cher public, petits chats et autres fées!

Nous sommes aujourd’hui réunis pour vous présenter… Notre nouveau partenaire! Après quelques temps de discussion, nous avons décidé de nous lier, pour le meilleur et le pire (ben oui, une partenariat c’est comme un mariage hein!) afin de vous présenter au mieux l’univers magique de l’anime!

Vous aurez donc compris que ce partenariat particulier aborde le monde japonais de l’animation. Le côté encore plus fun de ce partenaire, c’est qu’il s’agit d’une web radio! Une web radio faite pour la génération otaku, où vous pourrez retrouver vos générique en VF tout comme en japonais!

C’est pas magnifique ça? Oui? Hé bien, il va falloir faire un tour par là-bas! Mais heu, revenez quand même chez nous hein, on s’aime toujours autant avec les fans!

 

150x150
Tsuki

Cendrillon


Après les animations un peu plus récentes de Disney, il est temps de revenir aux classiques qui ont régi notre enfance. C’est donc un classique qui vous sera présenté cette fois avec: Cendrillon!

cendrillon-une

Infos pratiques !

Titre : Cendrillon – Cinderella

Genre : Animation (trop facile ! J’aurais ajouté romance moi !)

Société de Production : Walt Disney Animation Studio (la question ne se posait pas, mais bon)

Date de sortie : 1950 (deuxième doublage en 1991)

Durée : 74 minutes

cendrillon-revient-au-cinema

La petite histoire…

Il était une fois une famille… Enfin, une petite fille et son père veuf, qui vivaient dans un beau petit château. Pour que sa fille ne soit pas seule, le père épouse une femme qui a elle-même deux filles, Anastasie et Javotte. Tout se passe bien, jusqu’à ce que le père de Cendrillon décède. Dès lors, la marâtre va faire une profonde différence entre Cendrillon et ses propres filles, lui donnant un rôle similaire à celui d’une esclave. Le magnifique château tombe en ruine, Cendrillon est une souillon et ne peut compter que sur ses amis les animaux.

De l’autre côté du territoire, le roi prépare un bal pour que son fils, le prince, trouve enfin sa future épouse et lui fasse des petits enfants parce qu’il s’ennuie terriblement. Le conseiller du roi fait parvenir l’invitation à  toutes les jeunes filles à marier du royaume…

300_300______disney070_6795

Quelques personnages?

Dans ce Disney, on distingue deux catégories de personnages: les humains et les animaux. On sait que l’accent a été mis sur les animaux entre autres en raison de la manière dont ont été tournées certaines scènes. En effet, certains personnages ont été créés et animés par rotoscopie (on tourne d’abord en noir et blanc avec des acteurs avant de calquer en dessin), et Walt Disney ne voulait pas mêler les personnages plus réalistes avec les personnages plus cartoons. On a donc créé une trame entre les souris et le chat Lucifer.

On distingue aussi les bons et les mauvais, quoi que le personnage du roi ne soit ni foncièrement mauvais ou bon, il agit selon ses intérêts mais aussi au bénéfice du prince, personnage peu actif au final dans l’histoire.

Le personnage principal, Cendrillon, n’évolue pas vraiment. Elle est l’archétype de la princesse idéale: belle, douce, gentille et généreuse. Elle est aussi serviable et plutôt maltraitée. Pour beaucoup de critiques de l’époque, elle était considérée comme la première image de la femme indépendante qui se rebelle pour obtenir ce qu’elle veut, pour se libérer de ses chaines et son rôle de femme à tout faire. Elle fait partie de ces personnages qui ont la faculté de parler avec les animaux, ce qui lui donne une touche encore plus attendrissante.

A l’inverse, la marâtre est l’archétype de la méchanceté. Mais elle ne fait absolument rien directement. Tout est dans l’intérêt de ses deux filles, par jalousie de la beauté de Cendrillon. Elle est souvent placée dans l’ombre, et ses traits sont très détaillés pour amplifier son côté dur et méchant, ce qui permet de suivre l’évolution du fil de ses idées mauvaises. Ses deux filles, Javotte et Anastasie, sont stéréotypées comme les enfants pourris gâtés qui deviennent méchants et perfides. On ne sait pas vraiment les différencier, l’une est rousse et l’autre brune, mais leurs traits ont volontairement été enlaidis pour marquer les enfants. Elles sont au coeur de situations grotesques qui tournent souvent au comique, elles ont donc un rôle de bouffon.

Si l’on peut voir quelques instants les personnages comiques du roi et de son conseiller, ils ne sont pas les personnages les plus importants de l’histoire. Ils ne sont qu’un déclencheur à l’aventure de Cendrillon. De même, le prince n’est jamais qu’un but, l’objectif final, et en dehors des rares scènes où on le trouve en compagnie de Cendrillon, on ne peut pas en parler plus que cela.

Par contre, on peut parler de Gus, Jac et Lucifer! Gus (surnommé Gus-gus par Jac), est une petite souris potelée qui rencontre pour la première fois Cendrillon dans cette animation et lui voue une véritable adoration depuis qu’elle l’a libérée du piège à souris. Pas très futé, il n’en reste pas moins d’une affection sans pareille, l’incarnation de la bonté et du comique, toujours prêt à bondir. Il est toujours accompagné de Jac, la petite souris futée qui a prévenu Cendrillon de sa situation. Jac est plus malin et tente souvent de  sortir Gus des mauvaises situations. Il est un fidèle ami de la jeune princesse et ne supporte pas la façon dont la traitent Belle-mère et Belles-soeurs. Ces deux petites souris (comme toutes les autres, mais on leur accorde moins d’importance) sont confrontées à leur ennemi naturel, le chat Lucifer. Perfide, on peut dire qu’il est le reflet de la mauvaise foi de sa maîtresse la marâtre. Il a le don de venir mettre des bâtons dans les roues de Cendrillon, et lorsque ce n’est pas après elle qu’il en a, toutes les occasions sont bonnes pour chasser les souris. Bien qu’il ait l’air paresseux, las et lent, il se révèle rapide et perfide lorsqu’il s’agit de s’attaquer aux petites souris. Mais il finit toujours par se blesser ou dans des situations cocasses.

En somme, les personnages sont assez stéréotypés, et chacun connait plus ou moins un opposé dans le film. Il y a une leçon à tirer des actes de chacun, et de chacun dépend l’histoire d’un autre.

Zoom Javotte

Autour du film …

La sortie de Cendrillon annonçait la reprise des longs métrages après une série de compilations courts métrages suite à la seconde guerre mondiale. Afin de donner une dimension réaliste aux personnages, en particulier Cendrillon, la belle mère et le prince, la technique de la rotoscopie a été utilisée pour les créer. L’actrice Helen Stanley qui était le modèle pour Cendrillon a ensuite été reprise pour Anita (101 dalmatiens) et Aurore (la Belle au Bois dormant). Cependant, Walt a demandé qu’elle soit représentée blonde, pour la démarquer de l’actrice. Il s’agissait de la première princesse Disney blonde, et cette tendance a donné suite notamment au succès de Marilyn Monroe.

C’est en raison de l’utilisation de la rotoscopie et de la volonté de Walt de ne pas croiser des personnages réalistes et cartoon mais aussi pour rendre l’histoire moins triste que la production a ajouté plus d’animaux qui parlent et d’axer une partie de la trame sur leurs aventures.

Malheureusement le film n’a pas été aussi bien accueilli que prévu, certains le qualifiant de trop simplistes et donc pas assez distrayant. Il n’en reste pas moins qu’il a eu de nombreux impacts psychologiques et sociologiques pour l’époque. En effet, Mark Pinsky recense plusieurs interprétations popularisées par ce film ayant pour lui influencé les générations. Notamment: L’élévation sociale (quoi que controversée, étant donné que Cendrillon est à l’origine une fille de bonne famille, mais l’image a subsisté), Une image mitigée de jeune fille idéale, Le stéréotype de la marâtre et du méchant bedonnant (qui donnent à réfléchir aux plus jeunes sur leurs actions), et enfin le célèbre complexe de Cendrillon, démontrant la peur d’une femme de devenir indépendante mais se rebelle pour obtenir finalement ce qu’elle veut, un premier pas vers le féminisme.

En soi, s’il n’a pas été si bien accueilli, Cendrillon est resté fidèle aux critères des animations de Disney. Attendait-on de la nouveauté?

ymp506d703986f59

Ce que j’en dis …

Dans mon souvenir de petite fille, Cendrillon faisait partie des meilleurs dessins animés à l’époque. Une histoire autant triste que réconfortante, elle offre une belle leçon de courage et de volonté, ainsi qu’un regard sur la société avec ses bons et mauvais personnages. Si de ce point de vue, il semble plutôt destiné aux enfants pour voir qu’il ne faut pas devenir méchants et demander plein de jolis cadeaux qu’on ne partage pas comme Javotte et Anastasie, il ne faut pas oublier un autre angle qui pourrait être proposé: le premier pas vers l’émancipation de la femme. En effet Cendrillon a à sa charge toutes les tâches ménagères, elle n’a donc pas le temps d’être coquette comme elle se le permet grâce à l ‘aide de la bonne Fée marraine pour se rendre au bal.

Il faut admettre toutefois que les dialogues sont très « gnangnants » et l’ensemble du dessin animé reste très cliché et stéréotypé. On ne peut pas vraiment parler des musiques, bien que Disney soit friands des passages musicaux, ce n’est pas le meilleur chef-d’oeuvre en la matière. Avec le recul et l’âge, je dirais qu’il est assez comique, c’est certes un classique immanquable qu’il faut absolument montrer aux enfants, autant pour leur culture que pour les leçons qu’on peut en tirer, mais je ne le regarderais plus aussi souvent avec l’âge. Pour ce Disney qui aura marqué mon enfance, en tenant compte des progrès technologiques de l’époque sans pour autant oublier les faiblesses du film, je lui accorderais un beau 7/10 et vous blâmerais de ne pas l’avoir encore vu.

cinderella440sx2

Tsuki

Pokémon : The origin!


pokemon_the_origin_2643

pokemon_the_origin_2643

ATTRAPEZ LES TOUS!!!

*Nous avons été obligés d’interrompre votre programme un instant…*

Euh… Bonjour/Bonsoir!
Chers fans d’Happy Cat Actu, aujourd’hui je vous propose de vous parler de façon brève (ou presque) de la nouvelle série Pokémon dévoilée par Pokémon Japan Company ce 16 aout par un trailer!
La compagnie japonaise nous montre ainsi Pokemon The Origin, série inédite et assez courte qui sera une sorte de prélude au début de la saison suivante consacrée aux jeux pokémons X et Y!
Ainsi, l’anime est basé sur l’histoire des toutes premières cassettes pokémons : Pokémon cassette Rouge et Vert, elles-mêmes développées à l’époque (oui je sais… ça fait vieillot de dire ça… xD) par Game Freak et licenciée officiellement par Nintendo sur Game boy en 1996 au Japon!
Alors, très chers lecteurs, je vous souhaite… Une bonne lecture!

pokemon_the_origin_2643

– Titre : Pokémon Les Origines ( ポケットモンスター The Origin / ポケットモンスター ジ・オリジン)
– Scénaristes : Kasahara Kuniaki , Hirota Mitsutaka
– Genres : Aventure, Tournois, Shônen, Fantastique.
– Nombre dépisodes : 4
– Durée des épisodes : 27 minutes.
-Studios : Production I.G, XEBEC, OLM, Oriental Light and Magic.

pokemon_the_origin_2643

Cette histoire se passe au Kanto, dans des régions lointaines où des créatures étranges dotées de pouvoirs propres, vivant en harmonie (ou presque) avec les humains, j’ai nommé : les pokémons.
Dans cet univers plein de magie, nous retrouvons le professeur Chen dans le village du Bourg-Palette. Celui-ci est un chercheur de pokémon désirant trouver et analyser tous les Pokémons. Pour cela il va confier cette mission à deux jeunes hommes d’âge égal : Red et Green, en leur donnant le Pokédex.
Mais avant que ces deux garçons ne partent à l’aventure, le professeur leur donnent à tout deux un pokémon, sur son bureau se trouve trois pokéballs, celle-ci renferme trois pokémons de types différents. Red, notre héro principal, choisi un Salamèche (de type feu) tandis que son ami et rival Green choisit un Carapuce (type eau) et c’est ainsi que notre histoire commence…

pokemon_the_origin_2643

Tout le monde ou presque connait le dénouement de cette histoire, mais je vous conseille de regarder c’est vraiment pas mal! Enfin je veux dire pour l’instant et de mon côté ce n’est que du régal! L’animation est vraiment géniale et pour ceux qui ont joué à pokémon pendant leur enfance, et bien cela ne peut que raviver des souvenirs du passé!
Bref, j’attends impatiemment la sortie du dernier épisode de cette saison spéciale! Et amateurs/adorateurs de pokémons, je vous invite à regarder Pokémon The Origin si ce n’est pas encore fait! Et surtout n’hésitez pas à laisser vos impressions sur cet anime!

pokemon_the_origin_2643pokemon_the_origin_2643

Disney World: Raiponce


Comme je vous l’avais dit lors de la présentation du personnage du mois d’aout, je vais vous présenter un Disney sorti il n’y a pas si longtemps que ça (même si ça peut vous paraître loin). Pas de Mickey cette fois-ci, mais une petite histoire avec une jeune fille aux trèèèès longs cheveux ! Ben oui, vous avez devinez, je parle de Raiponce !!!

Raiponce_logo

Les infos pratiques !

Titre : Raiponce, Tangled (en Anglais), Rapunzel (en Allemand)

Genre : Animation (trop facile ! J’aurais ajouté comédie et romance moi !)

Société de Production : Walt Disney Animation Studio (la question ne se posait pas, mais bon)

Date de sortie : 2010 (1er décembre en Europe)

Durée : 100 minutes

affiche_raiponce

La petite histoire…

Un jour, une vieille sorcière, nommée Mère Gothel, assista à une pluie d’une unique goutte de pure lumière, créant ainsi à l’endroit où elle tomba sur le sol une fleur magique ayant la capacité de soigner les blessures et les maladies. Elle l’utilisa pour rester jeune, invoquant ses pouvoirs en chantant : « Fleur aux pétales d’or, répands ta magie, inverse le temps, rends-moi ce qu’il m’a pris, ce qu’il m’a pris. »

Des années plus tard, la reine d’un royaume voisin tomba malade alors qu’elle attendait un enfant. Ses gardes furent alors envoyés à la recherche de la fleur légendaire, la trouvèrent et la cueillirent, alors que la sorcière Gothel était cachée non loin. De retour au château, ils fabriquèrent une potion avec la fleur, ce qui sauva la reine. Cette dernière donna naissance à une petite fille à la magnifique chevelure blonde nommée Raiponce. Une nuit, Gothel pénétra dans le château et voulut couper une mèche des cheveux du bébé, pensant que les pouvoirs seraient conservés. Mais les lumineux cheveux d’or perdaient leur éclat et leurs pouvoirs une fois coupés. Elle kidnappa alors l’enfant et l’éleva comme sa propre fille, l’empêchant de sortir de la tour isolée, nichée au fond de la forêt, où elle se cachait. Le temps passait, pourtant la sorcière semblait ne jamais devoir vieillir : les cheveux de Raiponce préservaient sa jeunesse. Cependant, chaque année, à l’anniversaire de Raiponce, le royaume envoyait des milliers de lanternes volantes dans le ciel en souvenir de la princesse disparue. De la fenêtre de sa tour dans la forêt, Raiponce assistait à ce spectacle qui la laissait perplexe et se demandait bien ce qu’il signifiait. Elle rêvait d’y assister et de résoudre cet étrange mystère.

À ses dix-huit ans, Raiponce, qui possédait comme animal de compagnie un caméléon nommé Pascal et des cheveux blonds extrêmement longs, était toujours cloîtrée dans la tour de la sorcière. Bien qu’heureuse de la sécurité que lui procurait cet endroit retiré où elle restait enfermée, elle exprimait de plus en plus le besoin de sortir et l’envie de découvrir le monde extérieur. Pour son anniversaire, Raiponce s’enhardit alors à demander à celle dont elle pensait être la fille, de la laisser aller voir les lumières volantes. Mais, prétextant des dangers insoupçonnés et les mauvaises rencontres que risquait de faire la jeune écervelée – tous ces gens qui lui envieraient les pouvoirs de sa magnifique chevelure et chercheraient à les détourner à leur seul profit – la sorcière refusa. Source : Wikipédia

Enfin… Ca, c’est avant que Flynn ne dérobe la tiare de la princesse disparue, ne s’échappe et ne finisse par se faire assommer par une poêle… Pour connaître la suite de cette incroyable aventure, il faudra voir le film, ou le revoir pour les addicts l’ayant déjà vu !!!

Quelques personnages ?

Outre Raiponce, tout de même le personnage principal de l’histoire, on retrouve également Flynn Rider, à la base un sale petit voleur mais que voulez-vous, par les temps qui courent… Plutôt beau gosse, on peut se donner de certains traits de caractère du jeune homme qui, évidemment, finira par changer et devenir un gentil, héro de sa dame ! Et comment voir ce changement ? Grâce au cheval, Maximus, qui de base n’était pas le plus motivé à aider un bandit ! Mais surtout à notre cher Pascal, le caméléon, qui dès le départ se donnera pour mission de jouer mauvais tours et plaisanteries pour gêner Flynn ! Avant de finalement l’apprécier, parce que oui, Flynn est en fait très gentil avec Raiponce !

Je pourrais vous évoquer aussi la mère Gothel, au double caractère : très douce et affectueuse quoi qu’un peu stricte avec Raiponce qu’elle enferme quand même dans une tour, et pourtant en fait avide, vicieuse et plutôt égoiste, mais ce sont bien Raiponce, Flynn et Pascal les vrais personnages principaux de l’histoire. Et si je ne m’avance pas plus sur le sujet, c’est qu’il y a un peu trop longtemps que j’ai vu le film mais surtout parce que ce n’est pas ce qui m’a plus marqué lorsque je l’ai regardé pour la toute première fois au cinéma en 3D.

Raiponce3

Autour du film..

Si Raiponce marque pour son humour, on peut aussi parler des musiques. Comme dans de nombreux Disney, les personnages chantent à certains moments de l’animation. Dans Raiponce, on en compte au moins 11. Sur 100minutes d’animation, on pourrait presque parler d’une comédie musicale !

Sauf que je n’ai pas l’intention de m’attarder là-dessus ! Parlons plutôt d’une ou deux anecdotes !

Il aura fallu près de six ans pour réaliser entièrement le film. Au final, le budget alloué à sa réalisation aurait dépassé les 260 millions de Dollars… Rien que ça !!! Si vous pensez que Raiponce ça fait très « fille », sachez qu’en plus il y a eu de nombreuses conversations concernant ce film. En effet, il a été constaté que les Disney avaient une tendance à perdre de la popularité. On a pensé que ce déclin pouvait être lié aux titres trop « princesses » qui repousseraient les garçons. De fait, une longue conversation a eu lieu pour remplacer Rapunzel par Tangled (la version anglaise) et mettre plus en avant le personnage de Flynn pour attirer un peu plus le public masculin. N’est-il pas dommage qu’on ne se base que sur le titre pour avoir envie ou non de regarder un bon Disney ? Halala !

Plusieurs fans auraient constaté des références au Seigneur des anneaux… What ? Hé bien oui, il semblerait (mais est-ce vraiment volontaire ?) ! Une première serait le moment où Flynn dit à son cheval : « Vas-y, Maximus, montre-nous ce que tu sais faire! » tout comme le fait Gandalf dans le Retour du roi avec Gripoil. La seconde serait la découverte de l’utilité de la poêle comme arme de combat tout comme Sam Gamegie dans les mines de la Moria. (Avéré ou non, les fans l’ont dit… Peut-être qu’en y regardant à deux fois, on en trouverait d’autres ?)

Et si vous avez été déçus que ce soit fini, sachez qu’il y a eu un spin-off  de 6 minutes qui a été proposé au cinéma aux USA qui s’intitule « Le mariage de Raiponce » ! Si comme moi vous ne l’avez pas vu, il est temps de se ruer dessus !!

Ce que j’en dis…

Ben voyez-vous, je ne vous en parle pas parce que je l’ai détesté ! J’ai beaucoup apprécié cette animation, qui était la première que j’ai vue en 3D. Entre humour, action et romance, il y a vraiment tout pour combler tout le monde ! On ne sort pas non plus du genre conte de Disney, de quoi plaire autant aux plus jeunes qu’aux plus grands !!!

Les dessins sont tout simplement magnifiques autant que réaliste, et la musique ajoute la petite dose émotionnelle et ludique qu’on attend d’un Disney ! Ce que j’en dis, c’est que j’adore Raiponce ! Surtout Pascal !!! A voir absolument !!

raiponce_pascal-1920x1200

Tsuki

Japan Expo 14: toujours plus d’informations!


Toujours plus de folies à la Japan expo!
Choses promise, chose due, régulièrement à l’approche de la Japan Expo, on vous concocte les dernières infos intéressantes !

Aux habitués des cosplay tout d’abord ! Si vous avez prévu de vous promener dans votre tenue de personnage préféré et que vous espérez pouvoir immortaliser cette image par un professionnel, sachez que Kawaii Attitude et Shudan Pictures seront présents pour votre plus grand plaisir ! En plus de vous proposer d’immortaliser votre cosplay, ils proposeront également des ateliers ouverts à tous afin de découvrir l’envers du décor !

Egalement, venu tout droit du Japon, Maywa Denki vous dévoile un univers fait d’instruments aux formes insolites et aux sonorités inédites : bienvenue dans l’imaginaire du créateur !!

Avec ce nouvel invité, Japan Expo vous offre du jamais vu : en laissant libre cours à son imagination d’inventeur génial, Novumichi TOSA du groupe Maywa Denki a créé des instruments aussi loufoques qu’ingénieux. Plongé dans l’univers de l’entreprise avec ses uniformes bleus et ses « machines » entre électronique, robotique et mécanique, il se produit en live lors de performances absolument uniques. Son invention phare, Otamatone (terme créé à partir des mots têtard et ton), lui a même valu le grand prix des jouets du Japon en 2010.

Présent à Japan Expo les samedi et dimanche 6 et 7 juillet, il vous donne rendez-vous pour des performances et une conférence accompagné d’un showcase !

Source : http://www.japan-expo.com/fr/actu/un-univers-musical-dejante-et-son-createur-hors-norme-en-live_2045.htm

Comme chaque année, laissez-vous tenter par les jeux traditionnels tel que le go, le mah-jong ou l’Othello et devenez un(e) professionnel(le) grâce aux trois fédérations présentes lors de Japan Expo !
Comme toujours, participez également à des activités culturelles et sportives comme l’Aïkido, le Taekwondo ou l’art du tir à l’arc !

Enfin, pour vous faire monter l’eau à la bouche, petite présentation de l’invité d’honneur :

« Célèbre mecha-designer et réalisateur, l’invité d’honneur anime du 14e Impact a travaillé sur de nombreuses séries aussi mythiques que Macross ou Vision d’Escaflowne : venez rencontrez Shôji KAWAMORI !

Connu pour avoir travaillé sur Macross, Shôji KAWAMORI a marqué le monde du mecha-design de son talent. Il a conçu, dessiné et réalisé plusieurs œuvres issues de l’univers Macross comme The Super Dimensional Fortress Macross.

Son talent dépasse le mecha-design puisqu’on le retrouve au générique de nombreux anime et films sur d’autres thèmes, en tant que réalisateur notamment. Il a, entre autres, contribué à Ulysse 31, Vision d’Escaflowne et plus récemment, Macross Frontier 1 & 2, ou Aquarion EVOL.
Invité d’honneur anime du festival, il vous donne rendez-vous en conférence et en dédicace ! »

Source : http://www.japan-expo.com/fr/actu/une-star-du-mecha-design-comme-invite-dhonneur-anime_2025.htm

Vous voulez en savoir plus sur la Japan Expo ? Plusieurs solutions ! Continuez de nous suivre sur Happy Cat, rendez-vous sur la page de la Japan expo ou suivez l’événement sur la page facebook !!

Tsuki