The Flash


flash

En 2012, Arrow, adaptation des comics Green Arrow produit par la CW, débarquait sur nos écrans de télévision. Au vu du succès de la série, en parallèle de sa 3e saison,  un autre super-héros a eu droit à sa propre série : Flash. Au moment où j’écris ces lignes, une 2e saison vient de débuter, toujours en parallèle avec la 4e de celle de l’Archer.

flashLe personnage

Flash est un personnage de l’univers de DC Comics. Il faut savoir que (comme la plupart des super-héros) il n’existe pas « un » Flash mais « plusieurs » Flash. En effet, plusieurs personnages distincts ont porté le pseudonyme et le costume du Bolide Écarlate. Le point commun entre eux étant qu’ils possèdent la « Force Véloce », une force qui leur permet de se mouvoir à une très grande vitesse à tel point qu’ils peuvent, par exemple, faire vibrer leurs molécules de telle manière à traverser la matière ou créer des tourbillons en faisant tourner leurs bras. Le plus célèbre et principal Flash est Barry Allen. C’est d’ailleurs celui qui nous intéresse aujourd’hui.

La série

Synopsis : Barry Allen est un jeune scientifique travaillant pour la police de Central City. Lorsqu’il avait 11 ans, il a vu sa mère se faire tuer par une entité mystérieuse, son père a été accusé et il purge une peine pour un crime qu’il n’a pas commis.

Un jour a lieu d’un accident provoqué par l’explosion d’un accélérateur de particules dans les laboratoires de Harrison Wells, qui fait de Barry une personne exceptionnelle capable de courir à des vitesses extrêmes. Pour le monde entier, il est un scientifique qui travaille pour la police, mais secrètement, il utilise sa vitesse pour combattre le crime et trouver d’autre personnes comme lui, des méta-humains. Toutefois, son but premier est de trouver qui a tué sa mère et de rendre justice pour son père.

flashSi Arrow se veut réaliste, Flash, lui, assume complètement ses origines. Méta-humains, alliés et super-vilains iconiques et voyage dans le temps, voilà ce qui vous attend dans cette première saison ! Et la seconde est au moins aussi prometteuse !

Si on peut regretter quelques facilités scénaristiques, surtout au niveau scientifique qui sert ici d’excuse à tout et n’importe quoi (non, un accélérateur à particule ne changera pas le monde…), le scénario tient en haleine durant toute la saison. Cela grâce à une intrigue prenante et un méchant charismatique. On notera aussi les effets spéciaux, de très bonne facture pour une série télévisée.

En conclusion, je ne peux que vous conseiller de regarder cette série  qui est, sans aucun doute, LA série super-héroïque du moment selon moi.

Zyvrox

Legends of Tomorrow – Il est temps de s’unir pour sauver le monde…


legends of

L’année prochaine, Flash et Arrow devront faire équipe entre eux… et même avec des alliés et des ennemis afin de sauver le monde ! Il s’agira d’un spin-off de 16 épisodes, nommé « Legends of Tomorrow ». La série entrera dans l’univers créé sur la CW depuis 2012.

legends ofL’auteur-producteur, Phil Klemmer, décrit la série comme  » une anthologie irrévérencieuse, punk rock, anarchique, brute et drôle », Ce qui veut sans doute dire que toute l’équipe sort le grand jeu afin de nous épater, et qu’ils se sont donnés à fond dans l’histoire du début à la fin.

            « Lorsque nous en aurons terminé avec ces 16 épisodes, nous allons laisser les personnages dans une position qui nous empêcherait de refaire la saison 1 si nous le voulions ». Ne vous attendez donc pas à voir réapparaître vos personnages favoris de la série s’ils viennent à mourir au cours de l’histoire ! En effet, cette fois-ci « mort C’est mort » ! Il n’y aura pas de retour en arrière ni de résurrection inattendue de personnages afin de créer un retournement de situation, comme cela a pu être vu dans d’autres séries, et cela même si la thématique du voyage dans le temps grâce à Rip Hunter pourrait être explorée.

Le récit de « Legends of Tomorrow » n’a rien à voir avec les univers parallèles que « Flash » va installer dans ses prochains épisodes même s !ils auront un méchant en commun: Vandal Savage

            Il n’y aura pas de saison 2 à Legends of Tomorrow, Phil Klemmer avait en effet l’idée de faire les 16 meilleurs épisodes possible sans lendemain probable pour la série. Mais qui sait? Peut-être que si la série rencontre un succès fou, l’auteur-producteur reviendrait sur sa décision et ferait une saison 2 pour nos héros …

Portagas

Arrow


arrow1

Alors que les Super-Héros Marvel envahissent les cinémas du monde entier, les héros de DC Comics, eux, par contre monopolisent le petit écran depuis 1952 avec «Les aventures de Superman» tout en passant par Smallville en 2000, et plus récemment en 2014, par les séries Flash, Gotham et Constantine. Nous allons donc nous intéresser à une série débutée en 2012, qui n’est nulle autre qu’Arrow.

Arrow est une série américaine créée par Andrew Kreisberg, Greg Berlanti et Marc Guggenheim et est diffusée sur la chaîne The CW aux Etats-Unis. Le film se veut international étant donné que les plans aériens de la Queen’s Consolidated sont tournés dans le quartier des affaires à Bruxelles.

L’univers de cette série se veut le plus réaliste possible ce qui le rend quelque peu sombre, un peu comme dans Batman Dark Knight pour les connaisseurs, mais après tout… Que serait un univers rempli de méchants si tout était joyeux et lumineux?

Arrow est basé sur le héros fictif de DC Comics, Green Arrow. Tout comme Bruce Wayne (Batman), Oliver Queen, n’a pas de super pouvoir comme Superman ou Flash, il a seulement beaucoup d’argents et énormément de gadget high-tech en tout genre. Oliver Queen une fois armé de son carquois et de son arc devient le héros de Starling City connu sous le nom de Arrow, mais comment en est-il arrivé là? Il est vrai que tous les milliardaires ne risquent pas leur vie sur les toits à combattre les différents criminels qui pullulent à foison sur cette planète (excepté Bruce Wayne qui devient Batman, une fois la nuit tombée)…

Lors d’une croisière avec son père sur le Queen’s Gambit dans la mer de Chine, une violente tempête fit chaviré le navire et le seul survivant de cette tragédie fut Oliver Queen qui se retrouve dès lors sur une île isolée, il est donc porté disparu et présumé mort pendant cinq ans. Durant ces années Oliver n’a eu de cesse de s’entrainer et de combattre afin de survivre. Un beau jour survient un bateau de pêcheur qui prend en stop Oliver et le ramène à la civilisation, dès lors, Oliver n’a de cesse de vouloir redorer le blason et l’entreprise de sa famille. Président de la Queen’s Consolidated le jour, justicier masqué la nuit, voici désormais la vie trépidante d’Oliver Queen.

arrow2

Superbe découverte de l’année 2012, il semblerait que le fait d’adapter des livres et des comics en série ou film soit à la mode, et si c’est dans le but de fournir des séries d’une telle qualité, alors je ne peux qu’approuver. Arrow est une série sérieuse et dynamique, qui à mon avis aura encore une longue vie au vue des 3 saisons qui sont déjà sorties. Les flash-back sur l’île et ses actions dans la ville montrent deux histoires assez intéressantes.

Même si l’histoire semble quelque peu répétitive au début, le point fort de la série réside dans le fait que ce schéma des premiers épisodes passent rapidement au second plan afin de laisser la place à une nouvelle trame dans l’histoire qui se développe grâce à un bon scénario de base.

Des personnages attachants avec un excellent jeu d’acteur, une histoire et une trame addictive, une série dynamique avec de belles scènes d’action, un héros sombre qui n’est pas considéré comme un super-héros, et des supers vilains ou héros connus qui apparaissent ou sont mentionnés à de nombreuses reprises dans la série (Deathstroke, Le Compte Vertigo,…) même Flash qui a désormais sa propre série fait son apparition de temps en temps dans un épisode de Arrow. Que demander de plus à une telle série? A mon avis, rien du tout.

Portagas