Les « geeks » aiment Disney


Dimanche signait le dernier jour de la quinzième édition de Japan Expo à Paris. Les photos ont rapidement commencé à être publiées sur Japan Kyutsu, les profils personnels et les pages facebook de fans. Ce fut encore l’occasion de faire ce même constat que l’an passé: oui, les geeks aiment beaucoup l’univers Disney!

Je ne vais pas vous refaire l’argumentaire déjà présenté l’an dernier. Toutefois, il était impossible de ne pas évoquer cette montée d’intérêt pour le monde de Disney. Cette année encore, les cosplay de personnages ont foulé les allées de Japan Expo, les cosplayers ont d’ailleurs pour certains profité de l’occasion pour participer au concours ECG. Petite nouveauté encore? Les célèbres sculptures de papier (paper craft) mettaient à l’honneur le monde de Disney cette année! Disney a envie les jeux, les parcs à thème, même les cosplays. C’est une joie de pouvoir vous parler de cet univers magnifique, si éloigné des animes et pourtant si présent dans le coeur des geeks! On continuera évidemment de vous en parler! Mais c’est sur des photos de la Japan Expo que l’on se quitte aujourd’hui! Dites-nous si vous aussi vous aimez les Disney et n’hésitez pas à partager vos photos!

 

Tsuki

Papercraft Aurore - Chronique Disney

Papercraft Aurore – Chronique Disney

75936_811649192187918_2296632211124269393_n

Papercraft château Disney – Chronique Disney

Advertisements

Promo sur les DVD Disney !


Un petit bon plan pour les fans de Disney en Belgique!

Actuellement, les DVD sont à 9,90 euros et les blue Ray sont à 11,90 euros  au Cora! Cette action est valable du 2 au 30 avril! Foncez les amis! Quel DVD pensez-vous prendre? Je craquerais bien pour Dumbo, et Cendrillon, et Pocahontas… Enfin bref!

10154954_380978972043467_5945390260186452543_n

Source: Magic Everywhere

Tsuki

Star Wars VII


Amis fans de Star Wars,

Je vous propose de commencer ce nouveau thème par une info tout récente que l’on a pu retrouver dans le magazine « Variety » et également dans l’émission « Fan Zone »! Oui oui, une actu toute fraiche et qui ravira les plus grands fans!

Nul n’est sans savoir que Disney a acheté la licence de la série! La suite va arriver prochainement… En effet, Lucasfilm et Disney ont annoncé que le tournage de l’épisode VII de la saga commencera au mois de mai, dans les studios de Pinewood en Angleterre. Alors que tout le monde sera rivé sur le festival de Cannes, la suite de la saga Satr Wars prendra peu à peu vie.

Lors de cette annonce, les producteurs ont confirmé deux rumeurs intéressantes! Tout d’abord, ce nouvel opus se déroulera 30 ans après « Le retour du Jedi »! Pour ceux qui n’auraient pas lu les livres, c’est l’occasion de se faire une petite idée de la suite! Alors selon vous, comment cela se passera-t-il?

Nous apprenons également que l’histoire nous fera suivre le parcours de trois jeunes et nouveaux personnages au milieu de visage très familiers de la célèbre saga! L’identité des nouveaux venus reste assez floue, bien que l’on aie quelques informations intéressantes sur le sujet. A votre avis, qui seront ces nouveaux visages?

Si vous souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur la page de Fan Zone, ou attendez la suite de nos informations!

Tsuki

20663043
Source: Allocine

Toujours des nouveautés: Merci!


Cette année 2013 aura amené beaucoup de nouveautés pour Happy Cat Actu qui était un petit projet! Nous étions loin, à l’origine, de nous douter qu’il prendrait une telle ampleur. Mais nous en sommes ravis et nous vous remercions de nous avoir permis de nous agrandir.

Le projet a fêté sa première année le 15 novembre, nous fêterons ce 31 janvier la première année du blog sur wordpress. Et avec cette petite année au compteur nous souhaitons vous proposer encore plus de nouveautés!

Nous nous excusons d’avance pour le manque d’activité actuel de la page et du blog, il est difficile pour des étudiants de tenir un rythme régulier en période de blocus. Mais nous nous rattraperons à la fin de celui-ci!

Tout d’abord, nous vous proposerons encore plus d’actualité de nos partenaires, qui nous ont grandement aidé à l’évolution d’Happy Cat sur la toile! Et nous inviterons évidemment de nouveaux partenaires à nous rejoindre!
Chaque mois sera l’occasion de vous faire profiter d’une nouvelle thématique (ou du moins nous essaierons de le faire une fois tous les deux mois, pour ne pas délaisser l’ensemble du blog). Et nous commençons par un grand classique: la saga de Tolkien!

Si cela vous semble très peu comme nouveauté, sachez tout de même que beaucoup d’autres sont en préparation, notamment le développement des émissions sur notre chaine youtube, ou la présentation régulière d’un personnage manga!

Nous souhaitions vous remercier pour vos visites chaque jour, et vos petits commentaires sur notre page facebook! N’hésitez pas à nous faire part de vos demandes!

 

logo-youtube

Un nouveau partenaire: Lestrade!


Bonjour ou bonsoir petit peuple Happy Catien!

Quoi de neuf à ce jour? Hé bien, on vous annonce l’arrivée d’un tout nouveau partenaire dans nos petits privilégiés!

Hé oui, Tsuki entame ses petites vidéos d’Happy Cat. Et cela sera fait en collaboration avec Lestrade Tv qui nous a déjà proposé quelques photos de Disney! Le principe est simple, les vidéos seront sur notre compte youtube et sur la Web Tv Lestrade avec les deux logos!

Soit, vous avez compris l’idée, mais c’est quoi Lestrade Tv? Hé bien, il s’agit d’une web Tv avec un direct ET un ensemble de petite vidéos sympatoches sur divers thèmes! Mais quels thèmes? Hé bien, les livres, les films, la cuisine, le sport… Et avec Tsuki, Disney et des surprises (mais vous vous doutez un peu de la thématique n’est-ce pas?)

Alors on vous invite à découvrir notre nouveau partenaire! Enjoy!

1294384_562743200442360_1649990182_o
T
suki

Cendrillon


Après les animations un peu plus récentes de Disney, il est temps de revenir aux classiques qui ont régi notre enfance. C’est donc un classique qui vous sera présenté cette fois avec: Cendrillon!

cendrillon-une

Infos pratiques !

Titre : Cendrillon – Cinderella

Genre : Animation (trop facile ! J’aurais ajouté romance moi !)

Société de Production : Walt Disney Animation Studio (la question ne se posait pas, mais bon)

Date de sortie : 1950 (deuxième doublage en 1991)

Durée : 74 minutes

cendrillon-revient-au-cinema

La petite histoire…

Il était une fois une famille… Enfin, une petite fille et son père veuf, qui vivaient dans un beau petit château. Pour que sa fille ne soit pas seule, le père épouse une femme qui a elle-même deux filles, Anastasie et Javotte. Tout se passe bien, jusqu’à ce que le père de Cendrillon décède. Dès lors, la marâtre va faire une profonde différence entre Cendrillon et ses propres filles, lui donnant un rôle similaire à celui d’une esclave. Le magnifique château tombe en ruine, Cendrillon est une souillon et ne peut compter que sur ses amis les animaux.

De l’autre côté du territoire, le roi prépare un bal pour que son fils, le prince, trouve enfin sa future épouse et lui fasse des petits enfants parce qu’il s’ennuie terriblement. Le conseiller du roi fait parvenir l’invitation à  toutes les jeunes filles à marier du royaume…

300_300______disney070_6795

Quelques personnages?

Dans ce Disney, on distingue deux catégories de personnages: les humains et les animaux. On sait que l’accent a été mis sur les animaux entre autres en raison de la manière dont ont été tournées certaines scènes. En effet, certains personnages ont été créés et animés par rotoscopie (on tourne d’abord en noir et blanc avec des acteurs avant de calquer en dessin), et Walt Disney ne voulait pas mêler les personnages plus réalistes avec les personnages plus cartoons. On a donc créé une trame entre les souris et le chat Lucifer.

On distingue aussi les bons et les mauvais, quoi que le personnage du roi ne soit ni foncièrement mauvais ou bon, il agit selon ses intérêts mais aussi au bénéfice du prince, personnage peu actif au final dans l’histoire.

Le personnage principal, Cendrillon, n’évolue pas vraiment. Elle est l’archétype de la princesse idéale: belle, douce, gentille et généreuse. Elle est aussi serviable et plutôt maltraitée. Pour beaucoup de critiques de l’époque, elle était considérée comme la première image de la femme indépendante qui se rebelle pour obtenir ce qu’elle veut, pour se libérer de ses chaines et son rôle de femme à tout faire. Elle fait partie de ces personnages qui ont la faculté de parler avec les animaux, ce qui lui donne une touche encore plus attendrissante.

A l’inverse, la marâtre est l’archétype de la méchanceté. Mais elle ne fait absolument rien directement. Tout est dans l’intérêt de ses deux filles, par jalousie de la beauté de Cendrillon. Elle est souvent placée dans l’ombre, et ses traits sont très détaillés pour amplifier son côté dur et méchant, ce qui permet de suivre l’évolution du fil de ses idées mauvaises. Ses deux filles, Javotte et Anastasie, sont stéréotypées comme les enfants pourris gâtés qui deviennent méchants et perfides. On ne sait pas vraiment les différencier, l’une est rousse et l’autre brune, mais leurs traits ont volontairement été enlaidis pour marquer les enfants. Elles sont au coeur de situations grotesques qui tournent souvent au comique, elles ont donc un rôle de bouffon.

Si l’on peut voir quelques instants les personnages comiques du roi et de son conseiller, ils ne sont pas les personnages les plus importants de l’histoire. Ils ne sont qu’un déclencheur à l’aventure de Cendrillon. De même, le prince n’est jamais qu’un but, l’objectif final, et en dehors des rares scènes où on le trouve en compagnie de Cendrillon, on ne peut pas en parler plus que cela.

Par contre, on peut parler de Gus, Jac et Lucifer! Gus (surnommé Gus-gus par Jac), est une petite souris potelée qui rencontre pour la première fois Cendrillon dans cette animation et lui voue une véritable adoration depuis qu’elle l’a libérée du piège à souris. Pas très futé, il n’en reste pas moins d’une affection sans pareille, l’incarnation de la bonté et du comique, toujours prêt à bondir. Il est toujours accompagné de Jac, la petite souris futée qui a prévenu Cendrillon de sa situation. Jac est plus malin et tente souvent de  sortir Gus des mauvaises situations. Il est un fidèle ami de la jeune princesse et ne supporte pas la façon dont la traitent Belle-mère et Belles-soeurs. Ces deux petites souris (comme toutes les autres, mais on leur accorde moins d’importance) sont confrontées à leur ennemi naturel, le chat Lucifer. Perfide, on peut dire qu’il est le reflet de la mauvaise foi de sa maîtresse la marâtre. Il a le don de venir mettre des bâtons dans les roues de Cendrillon, et lorsque ce n’est pas après elle qu’il en a, toutes les occasions sont bonnes pour chasser les souris. Bien qu’il ait l’air paresseux, las et lent, il se révèle rapide et perfide lorsqu’il s’agit de s’attaquer aux petites souris. Mais il finit toujours par se blesser ou dans des situations cocasses.

En somme, les personnages sont assez stéréotypés, et chacun connait plus ou moins un opposé dans le film. Il y a une leçon à tirer des actes de chacun, et de chacun dépend l’histoire d’un autre.

Zoom Javotte

Autour du film …

La sortie de Cendrillon annonçait la reprise des longs métrages après une série de compilations courts métrages suite à la seconde guerre mondiale. Afin de donner une dimension réaliste aux personnages, en particulier Cendrillon, la belle mère et le prince, la technique de la rotoscopie a été utilisée pour les créer. L’actrice Helen Stanley qui était le modèle pour Cendrillon a ensuite été reprise pour Anita (101 dalmatiens) et Aurore (la Belle au Bois dormant). Cependant, Walt a demandé qu’elle soit représentée blonde, pour la démarquer de l’actrice. Il s’agissait de la première princesse Disney blonde, et cette tendance a donné suite notamment au succès de Marilyn Monroe.

C’est en raison de l’utilisation de la rotoscopie et de la volonté de Walt de ne pas croiser des personnages réalistes et cartoon mais aussi pour rendre l’histoire moins triste que la production a ajouté plus d’animaux qui parlent et d’axer une partie de la trame sur leurs aventures.

Malheureusement le film n’a pas été aussi bien accueilli que prévu, certains le qualifiant de trop simplistes et donc pas assez distrayant. Il n’en reste pas moins qu’il a eu de nombreux impacts psychologiques et sociologiques pour l’époque. En effet, Mark Pinsky recense plusieurs interprétations popularisées par ce film ayant pour lui influencé les générations. Notamment: L’élévation sociale (quoi que controversée, étant donné que Cendrillon est à l’origine une fille de bonne famille, mais l’image a subsisté), Une image mitigée de jeune fille idéale, Le stéréotype de la marâtre et du méchant bedonnant (qui donnent à réfléchir aux plus jeunes sur leurs actions), et enfin le célèbre complexe de Cendrillon, démontrant la peur d’une femme de devenir indépendante mais se rebelle pour obtenir finalement ce qu’elle veut, un premier pas vers le féminisme.

En soi, s’il n’a pas été si bien accueilli, Cendrillon est resté fidèle aux critères des animations de Disney. Attendait-on de la nouveauté?

ymp506d703986f59

Ce que j’en dis …

Dans mon souvenir de petite fille, Cendrillon faisait partie des meilleurs dessins animés à l’époque. Une histoire autant triste que réconfortante, elle offre une belle leçon de courage et de volonté, ainsi qu’un regard sur la société avec ses bons et mauvais personnages. Si de ce point de vue, il semble plutôt destiné aux enfants pour voir qu’il ne faut pas devenir méchants et demander plein de jolis cadeaux qu’on ne partage pas comme Javotte et Anastasie, il ne faut pas oublier un autre angle qui pourrait être proposé: le premier pas vers l’émancipation de la femme. En effet Cendrillon a à sa charge toutes les tâches ménagères, elle n’a donc pas le temps d’être coquette comme elle se le permet grâce à l ‘aide de la bonne Fée marraine pour se rendre au bal.

Il faut admettre toutefois que les dialogues sont très « gnangnants » et l’ensemble du dessin animé reste très cliché et stéréotypé. On ne peut pas vraiment parler des musiques, bien que Disney soit friands des passages musicaux, ce n’est pas le meilleur chef-d’oeuvre en la matière. Avec le recul et l’âge, je dirais qu’il est assez comique, c’est certes un classique immanquable qu’il faut absolument montrer aux enfants, autant pour leur culture que pour les leçons qu’on peut en tirer, mais je ne le regarderais plus aussi souvent avec l’âge. Pour ce Disney qui aura marqué mon enfance, en tenant compte des progrès technologiques de l’époque sans pour autant oublier les faiblesses du film, je lui accorderais un beau 7/10 et vous blâmerais de ne pas l’avoir encore vu.

cinderella440sx2

Tsuki

Frozen – La Reine des Neiges


Disney nous présente son nouveau film d’animation « La Reine des Neiges » qui arrive en très

bonne période d’hiver et de fêtes dans nos salles.

Il y a toujours une philosophie de vie dans leurs films chez Disney, bien sur c’est souvent l’amour qui revient parce que c’est un sentiment immortel et plein de ressources, mais ici, ils ont misé sur l’amour fraternel, et c’était, pour ma part, très réussi.

Coté animation, c’était visuellement époustouflant avec de la neige très très bien réalisée et tout de même impressionnant au cinéma.

Petit bémol, j’apprécie beaucoup les passages de musique dans les disney et autres tels que Pixar et Dreamworks pour ne citer que les plus grands, j’ai trouvé la première partie du film un peu « lourd » niveau musical.

Mais le seul point négatif de cette histoire de princesse est vite oublié grâce à un seul et unique petit personnage qui m’a vraiment marqué, le bonhomme de neige prénommé Olaf, doublé par un grand Danny Boon ! Hilarant et émouvant à la fois. Le rene était pas mal du tout non plus, j’ai vraiment bien ris je dois dire et je n’étais pas le seul dans la salle.

En outre, un film d’animation encore une fois réussi que je conseillerai aux petits comme aux grands pour un petit moment de divertissement en famille.

Un film que je noterais 8/10 pour le très bon moment que j’ai passé, pour les émotions et les éclats de rire. Il se retrouvera bien entendu dans ma bibliothèque de blueray prochainement.

Synopsis :

Anna, une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel…

En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas.

Bande-annonce :

http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19538238&cfilm=203691.html

1011006_fr_la_reine_des_neiges_1383664401677
Timofsteel

We love Disney


2 décembre 2013… C’était aujourd’hui la sortie officielle de l’album « We love Disney » par Disney et Mercury.

Disponible avec deux jaquettes: soit la Fée Clochette, soit Panpan, l’album se veut être un bel hommage à notre enfance dans l’univers Disney. Il ne s’agit pas là d’un album classique de chansons Disney. De nombreuses star de la chanson française ont collaboré à la reprise de chansons mythiques telles que « Un jour mon prince viendra » chantée par Elodie Frégé, ou Hakuna Matata interprétée par Zaho. Une initiative touchante à l’approche des fêtes, un coup de pub pour certains, on ne peut toutefois nier que cela donne envie de se replonger dans cet univers et de partager ces instants avec nos petits bouts. Pour les stars également, c’était une occasion de retourner en enfance, partager leur souvenir et leurs émotions concernant les dessins animés de Disney.

Actuellement plus de 200 000 copies sont mises en vente, mais Disney et Mercury réfléchissent déjà à la possibilité d’un second volume! Et les stars sont enchantées à cette idée. Radio Disney Club a eu l’occasion de rencontrer certains interprètes lors de l’annonce de la sortie de « We love Disney. » Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur le sujet, n’hésitez pas à faire un petit tour par ici !

Vous savez quoi offrir à votre petit bout vendredi pour la Saint Nicolas à présent! Merci pour votre visite!

RDC-jaquettes-We-love-Disney

Tsuki

Frozen ou le festival de sculptures de glaces à Bruges


Amis Belges, frontaliers et fans de Disney,

15_38_12_058037895_04011780_001

Pour la douzième édition du festival de sculptures de glaces qui a lieu à Bruges, 28 artistes  de 11 pays différents se sont donnés rendez-vous cette année pour vous proposer 420 000 kilos d’œuvres glacées. Et si on vous parle avec intérêt du festival qui a ouvert ses portes vendredi, c’est que le thème de cette année est Disney! Quand on vous disait que Disney serait mis à l’honneur! Bref, si jusqu’au 5 janvier vous avez une envie de bouger, voir du Disney et faire rêver les plus petits, sachez qu’il est ouvert de 10h à 19h depuis ce vendredi! Le festival est inspiré également du nouveau film Disney à sortir, Frozen!

« Des artistes du monde entier font sortir de la glace et de la neige un monde féerique de magie, d’émotion et d’aventure. Découvrez cette exposition exceptionnelle inspiré par le nouveau film Disney ’La Reine des Neiges’ (Frozen). 

L’accomplissement d’une prophétie a plongé un royaume lointain dans un éternel hiver. Anna, une jeune fille, se lance dans un incroyable voyage à la recherche de sa soeur, Elsa, la Reine des Neiges, en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son renne, Sven, dans l’espoir de briser cette malédiction. En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas.

Laissez-vous enchanter par la magie de la neige et de la glace, un périple passionnant dans le monde féerique des frimas à vivre en famille. Ce festival unique en son genre en Europe réserve à tout âge bien des surprises!

N’oubliez pas votre bonnet et vos moufles, car la température dans le palais des glaces se situe en permanence sous les six degrés Celsius. »  Source

15_39_14_918070017_04011786_001

Intéressés? Voici les informations bonnes à savoir!

Place de la Gare – 8000 Bruges

   Les enfants de 4 à 11 ans : € 11,00
groupe > 20 pers. € 9,00
•        Les étudiants & les seniors 60+ : € 13,00
groupe > 20 pers. € 11,00
•        Les moins valides & les accompagnateurs : € 13,00
groupe > 20 pers. € 11,00
•        Les adultes : € 15,00
groupe > 20 pers. € 13,00
•        Accès gratuit pour les enfants jusqu’à 3 ans.

Tarifs B-excursion pour les visiteurs qui viennent en train >>ici<<

Si vous alliez y faire un tour, n’hésitez pas à nous envoyer vos photos et impressions! Bonne visite!
15_40_13_919470915_04011769_001
Tsuki

Le Magicien d’Oz


Sam Raimi nous livre un film dont les effets spéciaux sont réellement époustouflants au grand écran où la bande annonce n’a heureusement pas tout révélé. L’histoire de 1939 revue par Disney et Raimi n’égalera sûrement pas l’originale réalisée par Victor Fleming à l’époque mais ravira le tout public par sa beauté, sa simplicité et sa douceur qui ne décevra pas les plus petits d’entre nous. Ce n’est cependant pas la version 3D que j’ai visionné mais les échos pour celle-ci sont très positifs.

Seul petit bémol, le film est un iota trop enfantin, gentil. Il est clair que ça change avec tous les films sombres d’aujourd’hui. Je reprocherais un peu de copié/collé avec Spider-Man dont Raimi est aussi le réalisateur concernant certaines scènes telles que la Sorcière Théodora (Mila Kunis) lors de son décollage sur son balais qui me rappelait étrangement celle du Bouffon Vert dans le premier volet de la trilogie de l’homme araignée avec le rire et l’effet de fumée noire mais ça reste un avis purement personnel.

Parlons casting, James Franco (La Planète des Singes – Les Origines) en tant qu’Oscar Diggs, dit Oz a mené à bien son rôle de magicien bourré de talent en tant que charlatan, aucune critique à son sujet. Par contre celles dont j’ai le moins apprécié la présence au casting en tant que méchantes sont les craquantes Rachel Weisz (Constantine) et Mila Kunis (Le Livre d’Eli). Personnellement, je trouve que ces rôles ne leur allaient pas, leur jeu d’acteur manquait de méchanceté, de poigne, trop gentilles jolies les demoiselles ! J’aurais moins regretté de voir une actrice comme Gemma Arterton (Hansel & Gretel) qui possède un regard plus sombre à mon goût.

Je ne descendrais pas ce film parce que ça m’a bien plus de le voir et que je le conseillerais à ceux et celles qui sont à la recherche d’un film porté sur la magie, l’illusion et quelques notes d’humour au passage. Très bon divertissement.

magicien d'oz

Timofsteel