Origa – Une voix qui nous a marqué


Origa, chanteuse de 44 ans, est décédée ce samedi 17 janvier 2015. Ce nom ne vous dit peut-être rien, mais Origa (de son vrai nom Olga Vitalevna Iakovleva) a prêté sa voix pour divers openings, endings et thème songs!

origa

Née le 12 octobre 1970, cette russe a très vite porté un intérêt pour le Japon et sa culture. Diplômée de l’école de musique, elle se rend au pays du soleil levant en 1991. Là-bas, elle signera son premier contrat et fera partie des membres du chœur dans le single spécialement composé en soutien au séisme de Kobe, en 1993. Elle sera plus tard co-fondatrice de l’école de langue russe à Tokyo. Ce n’est toutefois qu’à partir de 2005 qu’elle commencera à avoir du succès. On la connait notamment pour le titre « Rise », opening de la saison 2 de Ghost in the Shell, mais aussi les thèmes de Fantastic Children ou encore la musique du jeu Aion et la Bande Originale de Final Fantasy XIII-2.

Ce samedi 17 janvier 2015, après 21 ans de carrière, Origa s’éteint à Tokyo suite à un cancer du poumon. Sa voix manquera énormément aux geeks qu’elle aura marqué!

Tsuki

Advertisements

We love Disney


2 décembre 2013… C’était aujourd’hui la sortie officielle de l’album « We love Disney » par Disney et Mercury.

Disponible avec deux jaquettes: soit la Fée Clochette, soit Panpan, l’album se veut être un bel hommage à notre enfance dans l’univers Disney. Il ne s’agit pas là d’un album classique de chansons Disney. De nombreuses star de la chanson française ont collaboré à la reprise de chansons mythiques telles que « Un jour mon prince viendra » chantée par Elodie Frégé, ou Hakuna Matata interprétée par Zaho. Une initiative touchante à l’approche des fêtes, un coup de pub pour certains, on ne peut toutefois nier que cela donne envie de se replonger dans cet univers et de partager ces instants avec nos petits bouts. Pour les stars également, c’était une occasion de retourner en enfance, partager leur souvenir et leurs émotions concernant les dessins animés de Disney.

Actuellement plus de 200 000 copies sont mises en vente, mais Disney et Mercury réfléchissent déjà à la possibilité d’un second volume! Et les stars sont enchantées à cette idée. Radio Disney Club a eu l’occasion de rencontrer certains interprètes lors de l’annonce de la sortie de « We love Disney. » Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur le sujet, n’hésitez pas à faire un petit tour par ici !

Vous savez quoi offrir à votre petit bout vendredi pour la Saint Nicolas à présent! Merci pour votre visite!

RDC-jaquettes-We-love-Disney

Tsuki

Rippa No Kyoku: notre partenaire OST


Vous adorez les animes, c’est évident vous êtes des otakus! Et forcément, vous connaissez par coeur TOUS les OST par coeur, vous les chantez en permanence, vous vous faites des karaoké en convention… Mais avez-vous l’occasion de trouver les meilleurs OST dont vous êtes fans? Non? Si ce n’est pas le cas, je vous propose de faire un petit tour sur le site de notre nouveau partenaire qui se spécialise dans les OST d’animes, dramas, films et autres OAV en tout genre! Vous n’y êtes pas encore? Mais courrez mes amis, courrez! C’est par >>ici<<

 

gif01
Tsuki

K-On


1

2

Mesdames et Messieurs  ! Si vous êtes à la recherche d’un aspirateur dernière génération pour enlever toute la poussière du sol de votre maison et bien, ce n’est pas ici que vous le trouverez et c’est pourquoi je tiens à vous diriger vers notre catégorie «  entretenir ma maison avec Happy Cat  Actu  » (ne cherchez pas, vous ne la trouverez pas)!

Néanmoins, si vous êtes à la recherche d’informations sur un manga nommé «  K-On  !  », vous sonnez à la bonne porte  !

Chers lecteurs/Chères lectrices, je vous invite à découvrir ou à redécouvrir l’univers de «  K-On  !  » en long et en large dans cet article, qui sera dès lors, mon tout premier article sur ce site  !
Bonne lecture à vous  !

3

Voici quelques informations pratiques à propos du manga/anime  «  K-On  !  » , tel que le genre, le nombre d’épisode et autres.

            – Titre :  K-On! ( けいおん![keion] : vient du mot japonais « Keiongaku » ).

            – Auteur : Kakifly ( «  K-On  !  »  est le tout premier manga de celui-ci! ).

            – Genre : Comédie, school life, moe et musical.

            – Episodes saison 1 : 14 épisodes (le 14ème épisode est un OAV et le 13ème est un        H-S).
– Episodes saison 2 : 27 épisodes (le 27ème épisode est un OAV, de plus, le 25ème et    26ème épisodes sont des H-S).

            – Durée moyennes des épisodes : 24 minutes.

            – Studio : Kyoto Animation.

Enfin, «  K-On  !  » est aussi sorti en film d’animation suite à la saison 2 !

4

L’histoire débute avec la jeune Yui Hirasawa qui s’est lancée dans une course effrénée contre ce qu’elle pensait être un retard à son premier jour de cours dans son nouveau lycée.

Comme chaque année, les différents représentants de club veulent promouvoir leur activité auprès des nouveaux arrivants par n’importe quel moyen. Mais voilà le problème ! Notre jeune protagoniste ne sait pas lequel choisir. N’ayant aucune capacité pour les sports ainsi que pour les arts, elle retarde toujours l’échéance de son choix.
De son côté Ritsu force Mio à rejoindre le club de musique, au lieu de celui de littérature. Néanmoins, celui-ci est sur le point de fermer ses portes, faute de membres actifs. Alors, Ritsu va tout faire pour maintenir le club ouvert, pour cela elle va devoir trouver deux membres de plus avant la fin du mois, sous peine d’assister à la fermeture de celui-ci.

Tsumugi, une autre élève du lycée voulant rejoindre la choral de l’école, décide de rejoindre le club de musique, trouvant Ritsu et Mio plutôt comiques.
Par la suite, Yui remarquera une annonce indiquant que le club de musique légère recherchait des membres. Une jolie affiche et un souvenir d’enfance lui donneront l’envie de s’engager dans ce petit club de musique, pensant y jouer des castagnettes…

Et c’est avec Ritsu à la batterie, Mio à la basse, Tsumugi au synthétiseur et Yui à la guitare, que notre histoire débute où un groupe de filles tentera l’impossible : se faire connaître et pourquoi pas… Donner un concert dans la plus grande salle tokyoïte : Le nippon Budokan !

5

1375041562-sans-titre-1

6

Mais comment vous parler de «  K-On  !  », sans parler de son OST?! Tout d’abord, je vais vous parler de la bande son et ensuite je vous parlerai des openings et endings de la saison 1 et 2!

            Dans les deux saisons de cet anime, ainsi que dans le film (dont je vous parlerai plus tard), la bande son est composée par HYAKKOKY Hajime, peut-être avez-vous déjà entendu parler de ce bon vieux bonhomme, qui a notamment composé et arrangé l’un des génériques de « One Piece » : Shouchi no Suke (1999).

            Dans la saison 1, vous pourrez entendre comme opening « Cagayate Girls! » interprété par TOYOSAKI Aki (la doubleuse de Yui Hirasawa) et en ending « Don’t say lazy » interprété par HIKASA Yoko (la doubleuse de Mio Akiyama), qui selon moi sont très bien appropriés à l’ambiance joyeuse et kawaii (qui signifie « mignon » pour les supers incultes) de l’anime. « Cagayate Girls! » et « Don’t say lazy » sont des chansons plutôt fraîches et entrainantes.

            Dans la saison 2, les openings sont « GO! GO! Maniac » interprété par TOYOSAKI Aki et « Utauyo!! Miracle » aussi interprété par la doubleuse de Yui Hirasawa. Les endings sont « Listen » interprété par HIKASA Yoko et « No thank you! » aussi.

            Il faut savoir que «  K-On  !  » a beaucoup joué sur la carte musicale. En effet, il est même possible de trouver des CDs d’exercices afin de s’entrainer à jouer de son instrument! (Notamment dans le CD : « Sakurakou Keionbu : Official Band Yarou yo!! »  par HYAKKOKY Hajime).

end

« K-On ! » est le manga qu’il vous faut si vous aimez les choses mignonnes et toutes gentilles. Après avoir visionné le premier épisode en VOSTFR de la saison 1, j’ai attendu impatiemment la suite. Et pour vous dire à quel point j’ai accroché, j’ai attendu un an la sortie de la saison 2 ! Bien évidemment, cette série ne pourra pas faire le ménage chez vous, à la manière du vieil aspirateur, mais elle vous fera oublier le temps de quelques épisodes les poussières de votre petit logis !

            Donc, amateur de moe, d’animes musicaux et de pâtisseries en tout genre, je vous invite à regarder «  K-On  !  ». Et surtout n’hésitez pas à laisser vos impressions sur ce manga imaginé par Kakifly.

Eden

Retrouvez les OST de K-on grâce à gif01
R
etrouvez une figurine de Nodoka Manabe grâce à 1015367_550114828368732_2128063512_o

Un réseau social original qui nous vient de l’Est


Certains amateurs de bonne musique vous confirmeront : les services de musique en ligne ne sont pas idéaux. Trop de pub, trop de limites, pas assez de musique, bref on a tous développé notre propre technique pour mettre la musique en soirée, à la maison ou ailleurs… Pourtant un service efficace existe et la quasi-totalité des gens auxquels je le montre sont séduits.

Vk.com est un réseau social de l’est qui existe depuis peu en français et permet de ne plus chercher sur Youtube votre musique pendant que tout le monde attend debout son verre à la main ! Et puis votre vidéo est souvent lente à charger, de mauvaise qualité ou carrément censurée pour une raison quelconque. Pas vraiment l’idéal pour l’ambiance. Sans parler de la pub .Votre cousin utilise bien Deezer et votre voisine Spotify, mais la quantité des musiques et la réglementation ont de quoi décevoir.

                Le réseau social russe ressemble quelque peu à un célèbre géant américain mais surprend par sa rapidité et sa facilité d’utilisation. L’onglet musique cache une révolution dans le monde musical en ligne : Un lecteur musical très riche et facile d’utilisation .Tout y est, création de playlists, personnalisation des noms des tracks, paroles, musiques similaires, le top du moment, des recommandations personnalisées, l’accès aux playlists publiques des amis… Mais l’une des principales forces de Vk.com est de pouvoir soi-même uploader un morceau qui vous plait en ligne et le rendre accessible à la planète entière .Vous l’avez compris, on peut tout y trouver !

                La plateforme est en plus disponible sous forme d’applis mobiles, ce qui permet d’emporter de la bonne musique partout et même de la mettre en mémoire du téléphone, avec la fonction cache. Ajoutons à cela la quasi absence de pub, la vitesse ,une qualité de son irréprochable et une foule de petits détails comme le petit fondu à l’arrêt ou la possibilité de parcourir la playlist d’un pote pendant que votre tube de l’été fait bouger le dancefloor ! Très riche en grands classiques, vous y trouverez aussi un grand nombre d’artistes méconnus du grand public qui y placent leur musique.

                Bien sûr que tout est gratuit, il en va de soi, mais on regrettera le moteur de recherche un peu pointilleux et la nécessité d’installer un plugin pour pouvoir télécharger la musique en un clic. (De nombreux plugins existent, comme MusicSig Lite par exemple et vous permettent de récupérer la musique en streaming en un seul clic, ça décoiffe !) A vous de faire vibrer vos casques au rythme de la bonne musique et des découvertes faites çà et là sur www.vk.com !

Josty