Kaamelott c’est bientôt reparti


kaamelott

Alexandre Astier, le créateur de la série Kaamelott, a révélé une information qui va provoquer des évanouissements et des cris de joie à travers toute la France. En effet, invité de l’émission Le Nouveau Rendez-Vous de France Inter pour son spectacle « L’Exoconférence » actuellement en tournée dans le pays (et en DVD), la conversation finit par se diriger sur les problèmes que rencontre l’auteur avec sa boite de production KALT pour obtenir les droits d’adaptation de la série au cinéma sous forme de trilogie. Ce projet est connu depuis la fin de la saison 6 et Astier pensait même alors que le tournage pourrait débuter début 2014. Sauf que des problèmes de droits font que l’aventure ne peut pas continuer et les fans n’en peuvent plus d’attendre que la sage arthurienne puisse reprendre. Jusqu’à aujourd’hui à la radio où l’annonce tombe : Alexandre Astier a récupéré les droits et il a même repris l’écriture du scénario.

Il a confirmé par ailleurs que la série reprendra au cinéma. Par contre aucune parole sur Kaamelott résistance dont il avait parlé précédemment. Bon la reprise n’est pas pour tout de suite mais il faut avouer que cette nouvelle a de quoi réjouir tous les fans de la série.

kaamelott

Crusader

The Flash


flash

En 2012, Arrow, adaptation des comics Green Arrow produit par la CW, débarquait sur nos écrans de télévision. Au vu du succès de la série, en parallèle de sa 3e saison,  un autre super-héros a eu droit à sa propre série : Flash. Au moment où j’écris ces lignes, une 2e saison vient de débuter, toujours en parallèle avec la 4e de celle de l’Archer.

flashLe personnage

Flash est un personnage de l’univers de DC Comics. Il faut savoir que (comme la plupart des super-héros) il n’existe pas « un » Flash mais « plusieurs » Flash. En effet, plusieurs personnages distincts ont porté le pseudonyme et le costume du Bolide Écarlate. Le point commun entre eux étant qu’ils possèdent la « Force Véloce », une force qui leur permet de se mouvoir à une très grande vitesse à tel point qu’ils peuvent, par exemple, faire vibrer leurs molécules de telle manière à traverser la matière ou créer des tourbillons en faisant tourner leurs bras. Le plus célèbre et principal Flash est Barry Allen. C’est d’ailleurs celui qui nous intéresse aujourd’hui.

La série

Synopsis : Barry Allen est un jeune scientifique travaillant pour la police de Central City. Lorsqu’il avait 11 ans, il a vu sa mère se faire tuer par une entité mystérieuse, son père a été accusé et il purge une peine pour un crime qu’il n’a pas commis.

Un jour a lieu d’un accident provoqué par l’explosion d’un accélérateur de particules dans les laboratoires de Harrison Wells, qui fait de Barry une personne exceptionnelle capable de courir à des vitesses extrêmes. Pour le monde entier, il est un scientifique qui travaille pour la police, mais secrètement, il utilise sa vitesse pour combattre le crime et trouver d’autre personnes comme lui, des méta-humains. Toutefois, son but premier est de trouver qui a tué sa mère et de rendre justice pour son père.

flashSi Arrow se veut réaliste, Flash, lui, assume complètement ses origines. Méta-humains, alliés et super-vilains iconiques et voyage dans le temps, voilà ce qui vous attend dans cette première saison ! Et la seconde est au moins aussi prometteuse !

Si on peut regretter quelques facilités scénaristiques, surtout au niveau scientifique qui sert ici d’excuse à tout et n’importe quoi (non, un accélérateur à particule ne changera pas le monde…), le scénario tient en haleine durant toute la saison. Cela grâce à une intrigue prenante et un méchant charismatique. On notera aussi les effets spéciaux, de très bonne facture pour une série télévisée.

En conclusion, je ne peux que vous conseiller de regarder cette série  qui est, sans aucun doute, LA série super-héroïque du moment selon moi.

Zyvrox

Heroes Reborn: Renaissance ou naissance ?


heroes

Ce soir était lancé le retour de la série Heroes, et cette fois-ci le titre n’a plus droit à un titre digne du jeu «le mot unique» ! En effet, cette histoire-ci s’intitule Heroes Reborn (bon ok on passe à deux mots mais c’est moins long et ne fonctionne plus dans «le mot unique»). Mais qu’en est-il concrètement?

Il y a déjà plus de 5 ans, NBC nous annonçait la fin de Heroes malgré les quatre saisons sorties à ce moment-là sur nos écrans. La série qui avait laissé son empreinte sur le monde télévisé durant toute sa diffusion laissait bon nombre de déçus parmi les Heroes-addict. Nous voici en 2014 et l’annonce de NBC qui créa une bonne surprise pour les fans, la chaine venait de commander «Heroes Reborn». Cela ne devrait pas être une série comme son aînée mais plutôt une mini-série qui ne comporterait que 13 épisodes.

Le lancement se déroulait ce soir dans les environs des 20H. Mais de quoi parlera donc la série?

Elle reprendra l’histoire quelques temps après la fin de la quatrième saison de Heroes, après la révélation au monde entier par Claire de l’existence des «evolved humans» ou «Evos» («Humains évolué» et donc par conséquent les gens qui ont des pouvoirs comme elle). Les Evos de plus en plus nombreux seront tenus pour responsables d’une attaque terroriste au sein de la ville d’Odessa au Texas.

Certaines personnes comme Luke et Joanne partent dès lors à la «chasse» aux Evos pour se venger de cet attentat. Nous suivrons les péripéties de Tommy qui souhaite juste être un adolescent normal et réussir à draguer la fille de ses rêves, Emily, mais un problème se dressera entre son rêve et lui… La naissance de ses pouvoirs. Le problème sera d’autant plus grand que Luke et Joanne le trouveront. Nous suivrons aussi les aventures de Miko, qui partira à la recherche de son père porté disparu mais elle devra aussi cacher un secret extraordinaire… Lequel? Pour le savoir il faut regarder les épisodes. Et nous partirons à Los Angeles suivre un nouveau type de héros nés grâce à Carlos, un ancien soldat.

En conclusion, la série semble offrir un préquel avec quelques éléments inédits qui pourraient s’avérer quelque peu surprenants.

Alors? Allez-vous regarder cette série ou pas?

heroes

Portagas

Doctor Who : lancement de la neuvième saison samedi soir


doct

Samedi soir 19 h 40 (GMT) sur la BBC One sera lancée la neuvième saison de Doctor Who avec l’épisode The Magician’s Apprentice.

Doctor Who c’est quoi ?

Série à succès anglaise puis galloise, Doctor Who a toujours peiné à sortir des frontières anglophones malgré sa longévité. La faute sans doute à un humour très british et des effets spéciaux loin du cinéma américain.

La série raconte les aventures du Docteur, qui voyage à travers l’espace et le temps à bord d’un vaisseau spatial, le TARDIS (Time And Relative Dimension In Space, qu’on trouve aussi traduit en version française par Temps À Relativité Dimensionnelle Inter-Spatiale).

Doctor Who est historiquement la plus longue série de science-fiction de tous les temps, comptant 679 épisodes de 26 minutes (dont 255 en noir et blanc), 15 épisodes de 45 minutes, un de 90 minutes et 117 de plus depuis sa recréation, en 2005. La série compte 813 épisodes et est encore en cours de production. Faute d’avoir su correctement se renouveler, la série avait été arrêtée en 1989 avant de rependre par un film en 1996 puis une nouvelle série dès 2005.

doctPour pouvoir continuer à utiliser le personnage du Docteur après donc 52 ans de diffusion, une simple astuce a été trouvée : lorsque le Docteur est mortellement blessé, il peut survivre en se régénérant ; il change alors d’apparence et de personnalité, mais tout en conservant ses souvenirs de ses vies antérieures. On en est à la treizième incarnation du Docteur avec Peter Capaldi.

Les raisons de sa longévité :

La série traite de nombreux sujets de société depuis 1963 et pose par ailleurs de nombreuses questions sur l’Histoire et la manipulation du temps. De nombreux guests alimentent le casting comme Alex Kingston (Urgences), Warwick Davis (Willow, Harry Potter, Narnia), Ben Browder (Farscape et Stargate SG-1), Adrian Scarborough (Le Discours d’un roi), David Bradley (Harry Potter), Mark Williams (Harry Potter, Red Dwarf), Liam Cunningham (Le Trône de fer), Diana Rigg (Chapeau melon et bottes de cuir et James Bond), Timothy Dalton (James Bond) et prochainement Maisie Williams (Trône de fer).

Les acteurs jouant le Docteur sont rarement connus hors des pays anglophones à deux exceptions, Sylvester McCoy alias Radagast dans le Hobbit, et surtout David Tennant apparu dans le rôle de Barty Croupton Jr dans Harry Potter et la coupe de feu.

Samedi c’est reparti :

Peter Capaldi entamera sa deuxième saison dans le rôle d’un docteur à l’aspect vieillissant après les passages réussis de David Tennant et Matt Smith. Sa partenaire reste la même en la personne de Jenna Coleman qui joue Clara Oswald depuis une saison et demie. Comme chaque année, la promo de la saison bat son plein, sur la BBC et sur les réseaux sociaux. Il est plus que probable que l’audience soit au rendez-vous pour cette série symbole des Britanniques et en particulier des jeunes auxquels la série est avant tout consacrée. La diffusion en France n’est pas encore prévue, mais si l’Anglais ne vous rebute pas, la saison durera jusqu’au 5 décembre à raison d’un épisode par semaine avant le traditionnel épisode spécial diffusé à Noël.

doct

Crusader

Arrow


arrow1

Alors que les Super-Héros Marvel envahissent les cinémas du monde entier, les héros de DC Comics, eux, par contre monopolisent le petit écran depuis 1952 avec «Les aventures de Superman» tout en passant par Smallville en 2000, et plus récemment en 2014, par les séries Flash, Gotham et Constantine. Nous allons donc nous intéresser à une série débutée en 2012, qui n’est nulle autre qu’Arrow.

Arrow est une série américaine créée par Andrew Kreisberg, Greg Berlanti et Marc Guggenheim et est diffusée sur la chaîne The CW aux Etats-Unis. Le film se veut international étant donné que les plans aériens de la Queen’s Consolidated sont tournés dans le quartier des affaires à Bruxelles.

L’univers de cette série se veut le plus réaliste possible ce qui le rend quelque peu sombre, un peu comme dans Batman Dark Knight pour les connaisseurs, mais après tout… Que serait un univers rempli de méchants si tout était joyeux et lumineux?

Arrow est basé sur le héros fictif de DC Comics, Green Arrow. Tout comme Bruce Wayne (Batman), Oliver Queen, n’a pas de super pouvoir comme Superman ou Flash, il a seulement beaucoup d’argents et énormément de gadget high-tech en tout genre. Oliver Queen une fois armé de son carquois et de son arc devient le héros de Starling City connu sous le nom de Arrow, mais comment en est-il arrivé là? Il est vrai que tous les milliardaires ne risquent pas leur vie sur les toits à combattre les différents criminels qui pullulent à foison sur cette planète (excepté Bruce Wayne qui devient Batman, une fois la nuit tombée)…

Lors d’une croisière avec son père sur le Queen’s Gambit dans la mer de Chine, une violente tempête fit chaviré le navire et le seul survivant de cette tragédie fut Oliver Queen qui se retrouve dès lors sur une île isolée, il est donc porté disparu et présumé mort pendant cinq ans. Durant ces années Oliver n’a eu de cesse de s’entrainer et de combattre afin de survivre. Un beau jour survient un bateau de pêcheur qui prend en stop Oliver et le ramène à la civilisation, dès lors, Oliver n’a de cesse de vouloir redorer le blason et l’entreprise de sa famille. Président de la Queen’s Consolidated le jour, justicier masqué la nuit, voici désormais la vie trépidante d’Oliver Queen.

arrow2

Superbe découverte de l’année 2012, il semblerait que le fait d’adapter des livres et des comics en série ou film soit à la mode, et si c’est dans le but de fournir des séries d’une telle qualité, alors je ne peux qu’approuver. Arrow est une série sérieuse et dynamique, qui à mon avis aura encore une longue vie au vue des 3 saisons qui sont déjà sorties. Les flash-back sur l’île et ses actions dans la ville montrent deux histoires assez intéressantes.

Même si l’histoire semble quelque peu répétitive au début, le point fort de la série réside dans le fait que ce schéma des premiers épisodes passent rapidement au second plan afin de laisser la place à une nouvelle trame dans l’histoire qui se développe grâce à un bon scénario de base.

Des personnages attachants avec un excellent jeu d’acteur, une histoire et une trame addictive, une série dynamique avec de belles scènes d’action, un héros sombre qui n’est pas considéré comme un super-héros, et des supers vilains ou héros connus qui apparaissent ou sont mentionnés à de nombreuses reprises dans la série (Deathstroke, Le Compte Vertigo,…) même Flash qui a désormais sa propre série fait son apparition de temps en temps dans un épisode de Arrow. Que demander de plus à une telle série? A mon avis, rien du tout.

Portagas