Bye Bye Japan Expo Belgium!?


5495_size1

Annulée en 2014 afin de mieux organiser les 15 ans de la Japan Expo Paris, tous les passionnés de manga et jeux vidéo attendaient impatiemment les nouvelles concernant la Japan Expo Belgium ! C’est pourtant à regret que nous devons vous annoncer qu’en 2015, il n’y aura pas de Japan Expo en Belgique !

Le staff l’écrivait il y a quelques jours sur son site. Difficile de se convaincre qu’il s’agissait d’une rumeur et qu’il y avait encore un espoir…

Nous ne sommes cependant pas surpris de cette nouvelle. En effet, la Made in Asia a une certaine notoriété en Belgique, et il est difficile de proposer un événement similaire dans notre si petit pays, surtout dans un hall d’exposition plus petit et des ambitions beaucoup plus grandes. La Japan Expo Belgium a pris beaucoup d’ampleur en 3 éditions, et le manque de place s’est fait ressentir. Malheureusement, le staff n’aurait pas trouvé de lieu adapté à l’évolution de l’événement…

Bien que ma déception soit grande, habituée aux conventions extraordinaires que propose Japan Expo depuis quelques années sans toujours l’opportunité d’aller à Paris, je ne peux m’empêcher de trouver l’argument un peu ridicule. Certes, la Belgique est un petit pays et il n’y a pas autant de grande ville qu’en France… Mais elle a été le lieu de rendez-vous de nombreux événements extraordinaires et regorges de lieux exceptionnels et plus qu’adaptés !

Que ce soit du côté flamand, à Liège, dans la région de Bruxelles ou dans la botte du Hainaut, de nombreux hall accueillent des conventions de renoms parfois plus importantes que la Japan Expo ! Mais il ne faut pas se leurrer, comparativement à la Japan Expo Paris et face à la Made in Asia, il était évident que l’événement finirait par disparaitre… Bien qu’on ne s’attendait pas à ce que ce soit si rapide (3 tomes tout de même !).

Enfin, comme ils le disent si bien, nous pourrons toujours nous retrouver à la Japan Expo Paris (si les prix n’augmentent pas drastiquement !).

Japan Expo: les polémiques autour des annulations de 2014


Cette année a lieu la quinzième édition de Japan Expo Paris, un quinzième anniversaire qui se veut grandiose avec une journée supplémentaire pour le plus grand plaisir des fans. Tout le monde semble ravit, et pourtant, on annonce l’annulation de nombreuses autres conventions pour l’année 2014…

Japan Expo Belgium, Japan Expo Sud et Japan Expo Centre invitent les visiteurs à se rendre à la Japan Expo Paris ou annoncent une pause cette année pour revenir en force en 2015. Les dates pour Japan Expo Belgium ont d’ailleurs déjà été annoncées.(du 31 octobre au 2 novembre 2015)

Si l’annonce en déçoit plus d’un, en fait espérer d’autres pour une amélioration de l’organisation, elle crée une polémique et fait couler l’encre des internautes. Pur hasard que toutes les Japan Expo aient besoin d’une pause cette année pour s’améliorer? Ou faut-il y voir un moyen pour attirer les visiteurs à la Japan expo Paris? D’ailleurs, les améliorations seront-elles assez importantes? Nombreux sont les fans qui ont comparé l’évolution de la Japan Expo Belgium à son concurrent, la Made in Asia. Si les avis sont partagés, les constats ne sont pas pour autant très gais.

Il faut dire que la Japan Expo est toute jeune encore en Belgique, contrairement à la MIA qui a eu le temps de s’installer, depuis 6 éditions déjà. On pourrait également se poser la question de la soudaine envie de Made in Asia de créer plus d’événements sur un an. Un bien ou un mal? Dans tous les cas, se diversifier demande une grande organisation, beaucoup de temps et de réflexion, et un engagement des participants qu’on ne peut reprocher ni à Japan Expo, ni à Made in Asia, qui sont tout de même des événements notoires en Europe en ce qui concerne la culture asiatique et l’univers geek.

De manière générale, on peut dire que la Japan Expo aura beaucoup fait parler d’elle cette année. Si on espère que ceux qui ont la chance d’y aller puissent profiter au maximum de l’édition 15 à Paris, nombreux sont les déçus qui comptaient profiter de la proximité de Belgium, Centre et Sud pour se rattraper. Cela fait également une grosse publicité pour la Made in Asia qui propose un nouvel événement déjà en septembre sur Namur (pour les Belges). En fonction de vos gouts, de vos moyens financiers, de vos préférences sur l’ambiance ou simplement de votre besoin de participer à une convention, libre à vous de choisir d’y aller ou non.

L’annonce est officielle et est parue sur le site des organisateurs, il ne s’agit donc malheureusement pas d’une blague pour faire le buzz. Le but visé étant –  d’après leurs dires beaucoup remis en question par le public –  de revenir encore plus grandioses en 2015, on espère qu’ils pourront se donner au maximum pour nous préparer une édition extraordinaire. N’hésitez pas à faire part de vos conseils pour améliorer l’événement!

et-complete

Et vous, l’annulation de la Japan Expo Belgium, vous en êtes déçus?

 

Tsuki

Eragon: l’Héritage


Chers lecteurs,

Pas de manga, pas de culture et pas de Disney cette fois. Petite folle passionnée de littérature, c’est du dernier tome d’Eragon dont je vais vous parler !

Passons les premiers qui étaient selon moi très bons, voire même extraordinaires. Je vous propose de redécouvrir l’univers, brièvement, avant de vous faire part de ma critique.

Eragon est un jeune homme vivant avec son oncle dans une ferme, dans la vallée de Palancar. Depuis bien longtemps, Galbatorix a pris le pouvoir après avoir anéanti la caste des dragonniers, dont le rôle était d’assurer la paix en Alagaesia. Il avait en sa possession 3oeufs, les derniers de la race. Du moins il en avait 3, avant que les Vardens ne lui en volent un. L’œuf bleu volé par Arya (une elfe jugée jeune malgré son âge plutôt impressionnant pour un humain) a été envoyé en sécurité par la magie. Du moins c’est ce que pensait Arya. Mais l’œuf s’est retrouvé par un étrange hasard dans la vallée de Palancar, et Eragon, l’ayant pris pour un étrange caillou, l’emmena discrètement chez lui. Rapidement, le caillou bleu se fissure pour laisser place à un petit dragon bleu qui marqua Eragon. Ainsi liés et découverts (un dragon, ça ne passe pas inaperçu), ils devront changer leurs habitudes et choisir un destin pas toujours joyeux, en tant que dernier espoir pour les Vardens de vaincre Galbatorix.

Ce qui, dans un premier temps, pourrait choquer avec cette série, c’est qu’il était au départ question d’une trilogie, (du moins c’est ainsi qu’on la présentait) mais au final nous devons suivre 4 tomes. Toutefois, nul ne s’en plaindra pour les passionnés de lecture étant donné que cela nous offre encore plus de plaisir à suivre l’univers des dragonniers.

Le tome 4, pour en revenir à lui, commence directement fort puisqu’il met en scène les instants les plus cruciaux de l’histoire, son dénouement. Entre actions et réflexions, il est sans aucun doute le tome le plus attractif malgré sa longueur. Les transitions entre point de vue de personnages sont pointées juste aux bons moments afin de tenir le lecteur en haleine tout en expliquant certains détails qui auraient pu sembler complexes. La trame est incroyablement bien tirée, et que dire des rebondissements en tout genre ! L’attachement aux personnages se fait de plus en plus fort et on en apprend un peu plus sur chacun, sans pour autant que leur part de mystère soit brisée.

En somme, je vous explique que j’ai adoré les heures que j’ai passé à le lire. Mais il n’est pas sans défaut ! En effet, l’auteur nous a mis en haleine au sujet de l’évolution des relations entre les personnages, il était impossible pour le lecteur de ne pas espérer qu’il se passe plus ! Alors la fin vous laisse un terrible sentiment de déception et d’abandon. Ce n’est pas du tout la fin à laquelle on aurait pu s’attendre. L’auteur, monsieur Paolini, aurait-il misé sur la surprise ? On ne le saura jamais et il est difficile de dire si c’est une bonne chose. Mais il nous explique toutefois qu’attaché au monde qu’il s’est créé pour Eragon, il lui est difficile de s’arrêter là… Peut-être aurons-nous droit à de nouvelles histoires en Alagaesia. Mais c’en est définitivement fini des aventures d’Eragon et Saphira.

Bien que la fin m’ait stupéfaite, il n’en reste pas moins que j’ai adoré l’ensemble du roman qui mérite amplement un bon 9/10.

9782747028554FS

Tsuki